1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Son subordonné regarde France-Allemagne au travail, il est sanctionné
2 min de lecture

Son subordonné regarde France-Allemagne au travail, il est sanctionné

Un vigile d'Auchan a été sanctionné pour ne pas avoir signalé que l'un de ses subordonnés avait regardé le match France-Allemagne, de la Coupe du monde, pendant ses heures de travail.

Auchan a confirmé la suppression de 300 postes d'ici à 2016, ce vendredi 31 janvier 2014.
Auchan a confirmé la suppression de 300 postes d'ici à 2016, ce vendredi 31 janvier 2014.
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le 4 juillet dernier, un vigile a regardé le match France-Allemagne (0-1) de la Coupe du monde pendant son service, chez Auchan à Châtellerault (Vienne). Son supérieur, qui a regardé une partie du match et ne l'a pas dénoncé, a été sanctionné.

L'une des caméras de surveillance du rayon télévision de l'hypermarché avait été tournée en direction d'un écran retransmettant en direct la rencontre, a indiqué à l'AFP Alain Delaveau, secrétaire général de l'Union locale CGT de Châtellerault, indiquant ne pas savoir "qui a tourné la caméra". L'un des salariés, installé dans le local de surveillance et chargé d'avoir un œil sur l'ensemble des écrans reliés aux caméras réparties dans les différents rayons de l'hypermarché, a ainsi pu regarder le match sur l'un des récepteurs

Son supérieur direct, présent une partie du temps dans le local et qui aurait lui aussi regardé en partie la rencontre, a été témoin de la scène sans la rapporter à la direction, a poursuivi le syndicaliste. Les deux hommes, qui ne contestent pas les faits, ont été dénoncés le lendemain par un autre responsable.

Mise à pied conservatoire

Le vigile, élu CGT du personnel, actuellement en congés, est convoqué le 5 août prochain par la direction. Son supérieur, entendu le 18 juillet, s'est vu infliger une mise à pied conservatoire de 10 jours, a indiqué Alain Delaveau. La procédure disciplinaire "est en cours" mais "les faits imputés" à cet agent de surveillance et à son supérieur, un coordonnateur, "sont graves", a indiqué à l'AFP un porte-parole d'Auchan. Il a évoqué des manquements aux règles de sécurité et un "détournement d'un dispositif de sécurité pendant presque deux heures" qui a entraîné "une absence de surveillance d'une partie du magasin" pendant ce laps de temps.

À lire aussi

Interrogé sur les éventuelles sanctions qui pourraient être prises à l'encontre des deux salariés, ce porte-parole a indiqué qu'il ne fallait pas "anticiper" sur d'éventuelles décisions. "La procédure se poursuit", a-t-il insisté.

"Regarder un match de foot avec une caméra de surveillance tournée vers une télévision, ça n'est pas bien", a concédé de son côté Alain Delaveau. Il a toutefois dénoncé une sanction "disproportionnée". A l'appel de la CGT, un débrayage en soutien aux deux salariés a eu lieu le 18 juillet auquel ont participé une dizaine d'employés.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.