1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Quand l'art est pris pour cible
2 min de lecture

Quand l'art est pris pour cible

REPLAY - Pillage, trafic, marché noir, ou vandalisme, les œuvres d'art ne sont pas à l'abri des criminels. Jacques Pradel retrace les aventures de quelques chefs d’œuvres....

"Portrait d'une femme" de Pablo Picasso (1928) et "La lectrice soumise" de René Magritte (1928)
"Portrait d'une femme" de Pablo Picasso (1928) et "La lectrice soumise" de René Magritte (1928)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Quand l'Art est pris pour cible
45:05
Laure Broulard
Journaliste

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel
Crédit :

Bonjour à tous, 

A la Une de l’heure du crime, des œuvres d’Art qui suscitent l’admiration mais aussi parfois la convoitise de criminels sans foi ni loi !
Eh oui, on peut dire que parfois l’Art pousse au crime ! 
Nous allons vous raconter avec mon invitée Karin Muller, galeriste et spécialiste du monde de l’Art, quelques-uns des faits divers et des vols les plus spectaculaires  de ces dernières années, en France et dans le monde. 
Tous ne sont pas le fait de gangsters chevronnés ! Il y a aussi les collectionneurs compulsifs, les kleptomanes de Musées, il y a les illuminés, les déséquilibrés, qui tentent de détruire des chefs d’œuvre inestimable, il y a enfin les maladroits et les distraits qui font parfois de gros dégâts, involontairement…
L’artiste le plus volé au monde, reste Picasso dont 400 œuvres sont toujours en cavale. Nous sommes donc aussi allé faire un tour dans le nouveau musée Picasso, qui vient de rouvrir à Paris. Olivier Picasso, le petit-fils du Maître, nous dira que cette fois toutes les précautions ont vraiment été prises pour mettre en échec les candidats au casse du siècle !

A tout de suite…

À lire aussi

Jacques Pradel

Nos invités

Karin Muller est  galeriste. Elle co-dirige la prestigieuse galerie d’art contemporain Gimpel & Muller à Saint-Germain-des-Prés. Elle est l’auteur de Quand l’art est pris pour cible  paru le 9 octobre aux éditions Prima, un ouvrage qui passe en revue les histoires et les anecdotes des plus grands chefs d'oeuvres de l'histoire...

Du nez brisé du sphinx à la destruction accidentelle d’œuvres par des femmes de ménage trop zélées, en passant par les coups de hachoir d'une suffragette exaltée contre la Vénus de Velasquez, Karin Muller dissèque et analyse 101 crimes contre l'art

Extrait de la quatrième de couverture de l'ouvrage
Quand l'Art est pris pour cible, Karin Müller
Quand l'Art est pris pour cible, Karin Müller
Crédit :

A l'occasion de la réouverture le week-end dernier du musée Picasso à Paris, nous sommes allés interroger Olivier Picasso, petit-fils du maître, sur les vols d’œuvres de son grand père. Les peintures de Picasso sont en effet parmi les plus convoitées au monde !  Olivier nourrit et enrichi la mémoire de son grand père à travers son travail : il est  l’auteur du livre Picasso – portrait intime paru chez Albin-Michel/Arte Éditions, et le co-auteur avec le réalisateur Hugues Nancy du film documentaire  Picasso, l’inventaire d’une vie paru cette semaine en DVD (Arte/Rmn-Grand Palais) et qui a été diffusé hier soir dimanche sur Arte.

Picasso, Portrait Intime
Picasso, Portrait Intime
Crédit :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/