1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Poussins broyés et étouffés : l’association L214 dénonce les pratiques d’un couvoir breton
1 min de lecture

Poussins broyés et étouffés : l’association L214 dénonce les pratiques d’un couvoir breton

REPLAY INTÉGRAL - L’association L214 dénonce les pratiques de l'élevage de poussins dans une vidéo choc. Elle montre que des poussins sont étouffés dans des sacs-poubelle, broyés vivants ou agonisants dans des bennes à ordures.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Poussins broyés et étouffés : l'association L214 dénonce les pratiques d'un couvoir breton
12:00
Céline Landreau & La rédaction de RTL

Une vidéo choc de l’association de protection des animaux L214, publiée mercredi 12 novembre, dénonce les conditions d'élevage atroces de poussins. Ils sont jetés vivants et par caisses entières dans une broyeuse ou dans une benne à ordures. Des centaines d’autres étouffés dans des sacs-poubelle.

Les images insoutenables ont été filmées par un employé, qui a travaillé comme saisonnier dans ce couvoir breton, avant d'être récupérées et diffusées par cette association qui défend la cause animale.

En réalité, le broyage des poussins mâles est autorisé par une loi européenne, si leur mort est immédiate. Par exemple, les couvoirs tuent les mâles, étant jugés inutiles, s'ils doivent produire des poules pondeuses. Mais dans le cas de cette entreprise bretonne, il y a une terrible cruauté sur ces animaux, qui meurent en agonisant sans avoir été achevés.

L’association L214 lance ainsi une pétition demandant au ministère de l’Agriculture l’interdiction de la mise à mort des poussins, et porte plainte "pour cruauté envers les animaux".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

- Philae va bientôt s'éteindre faute d'énergie, mais les scientifiques estiment que le petit robot pourrait plonger dans une longue phase d'hibernation.
- Le tigre qui avait semé la panique en Seine-et-Marne serait en réalité un gros chat sauvage. La rumeur du grand fauve en liberté résulterait d'une erreur d'appréciation de la part des témoins.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/