2 min de lecture Yvelines

Magnanville : l'assaillant avait été condamné pour participation à une filière jihadiste en 2013

Quelques heures seulement après le drame, l'organe de presse du groupe État islamique a revendiqué le meurtre d'un policier et de sa compagne.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
L'homme qui a tué un policier et sa compagne dans les Yvelines avait été condamné pour participation à une filière jihadiste en 2013 Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : Damien Delseny | Durée : | Date : La page de l'émission
Damien Delseny et La rédaction numérique de RTL

L'homme qui a tué un policier et sa compagne à Magnanville (Yvelines), dans la soirée de lundi 13 juin, était connu des services de police pour des faits de terrorisme. Quelques heures après le drame, l'agence de presse Amaq a revendiqué cette attaque au nom de Daesh en affirmant qu'un "combattant de l'État islamique" était l'auteur de cette tuerie. Le forcené, abattu par les forces de l'ordre, s'est d'ailleurs lui-même revendiqué du groupe jihadiste lors des négociations avec le RAID.

L'assaillant, âgé de 25 ans. s'appelle Larossi Abballa. Il habite Mantes-la-Jolie, soit à quelques kilomètres seulement de Magnanville. Il a été condamné en 2013 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Il était impliqué dans une filière de recrutement de combattants pour partir au Pakistan. Il est donc parfaitement connu des services antiterroristes français. Des perquisitions sont actuellement en cours chez ses proches.

Quel lien avec les victimes ?

Lors de la tentative de négociation avec les hommes du RAID, l'assaillant a tenu les propos presque habituels des personnes radicalisées. Il a eu plusieurs échanges avec les forces spéciales qui ont vite compris qu'il n'y aurait pas de reddition possible. Au moment où les policiers du RAID ont profité sans doute d'une situation favorable pour donner l'assaut, l'homme s'est jeté sur eux et n'a même pas cherché à riposter ou se défendre.

Contrairement aux premières informations données dans la nuit, sur la base du témoignage d'un riverain, Larossi Abballa n'est pas un voisin du couple assassiné. Il n'est pas non plus un ami ou un proche des victimes. Le lien semble plutôt géographique, car le policier assassiné travaillait aux Mureaux, qui dépend du commissariat de Mantes-la-Jolie, où a grandi l'assaillant. Les deux hommes se sont-ils croisés ? Se connaissaient-ils ? Ou bien Larossi Abballa a-t-il tout simplement repéré sa cible au préalable, sans la connaître ? L'enquête devra préciser ce point. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Houilles (Yvelines) faits divers
Yvelines : un bébé d'un an s'étouffe avec un mouche-bébé

 

Lire la suite
Yvelines Meurtres Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783666764
Magnanville : l'assaillant avait été condamné pour participation à une filière jihadiste en 2013
Magnanville : l'assaillant avait été condamné pour participation à une filière jihadiste en 2013
Quelques heures seulement après le drame, l'organe de presse du groupe État islamique a revendiqué le meurtre d'un policier et de sa compagne.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/policier-et-sa-compagne-tues-dans-les-yvelines-quel-est-le-profil-du-forcene-7783666764
2016-06-14 07:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hv13PoZHiIOqHeCeQv4mfQ/330v220-2/online/image/2016/0614/7783666962_les-forces-de-l-ordre-deployees-a-magnanville-dans-les-yvelines.jpg