3 min de lecture Société

La "Blockchain", une nouvelle façon d'échanger entre les hommes

REPLAY - Des transactions sans intermédiaire, sans banque, sans notaire : ce sont des ordinateurs qui vont vérifier si les deux personnes sont fiables avant de valider.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
La "Blockchain", une nouvelle façon d'échanger entre les hommes Crédit Image : AFP | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Vous vous souvenez de la première fois que vous avez entendu le mot "Internet" ? Vous vous souviendrez de la première fois que vous avez entendez le mot "Blockchain" (la "chaîne de bloc", en français). On se méfie des révolutions technologiques qu’on nous annonce toutes les cinq minutes. Mais là, tous les experts du numérique le disent : cette révolution de la "Blockchain" est comparable à l’Internet amorcée il y a 26 ans. Car ce n’est pas une innovation : c’est carrément une nouvelle façon d’échanger entre les hommes.

Depuis des centaines des années, on fait des transactions grâce à des tiers : un magasin hier ou un site web aujourd'hui. La "Blockchain" va supprimer cet intermédiaire. Imaginez : sur Internet, vous voulez achetez une table à quelqu'un que vous ne connaissez pas. Vous lui transférez 200 euros. Vous ne passez pas par Amazon ou un autre site, mais votre transaction entre vous et lui va être archivée dans une sorte de gigantesque livre de comptes publics. Ce livre de comptes virtuel n’est pas tenu par Amazon ou un acteur du Net qui touche une commission, mais collectivement, par des milliers de personnes de la "Blockchain".
Ces milliers d’acteurs valident la transaction et vous disent à vous et au vendeur : "Allez-y, vous êtes fiables tous les deux". Cette grande chaîne réussit quelque chose d’inédit : créer de la confiance entre des inconnus sans intermédiaire.

Un système infalsifiable

Si ce registre est public, n’importe quel petit malin peut alors modifier les données ? Non, car aucun acteur ne détient ou n’a accès à la totalité de ce livre de comptes. En fait cette "Blockchain", c’est comme un immense puzzle qui est découpé, disséminé sur des milliers de serveurs. La preuve que vous avez payé ces 200 euros contre une table reste dans la "Blockchain". Les transactions peuvent être consultées mais pas modifiées. Car pour que votre vendeur triche, il faudrait qu’il détienne l’ensemble des pièces du puzzle. Ce qui est impossible.

À lire aussi
Avec la cuisine, les escaliers sont considérés comme l'endroit le plus dangereux d'une maison. Accidents de la vie
Un Français sur cinq a été concerné par un accident de la vie ces 12 derniers mois

La "Blockchain" c’est donc un système de stockage et de transmission d’informations infalsifiable qui supprime les intermédiaires traditionnels. C’est là qu’est le potentiel totalement révolutionnaire : on pourrait se passer des notaires, des compagnies d'assurances, des cartes bleues, etc. Le champ d’application est infini. Les banques et Google ont du souci à se faire, et ils cherchent déjà la parade. Car certaines expérimentations de "Blockchain" existent. Dans certains pays pauvres, on expérimente le système pour établir des cadastres. La "Blockchain" pourrait vraiment commencer à changer nos vies dans dix ans.

Innovation révolutionnaire

"On va effectivement vers une nouvelle forme d’économie, qui peut contourner les géants de la Silicon Valley", prédit Gilles Babinet, un des experts français du numérique les plus pointus. "C'est la première fois qu'on a une technologie qui est 'anti-capitaliste'. Tout le monde est détenteur de la technologie, il n'y a plus d'homme intermédiaire", explique-t-il. "Quand j'utilise Uber, j'enrichis Uber et pas uniquement le taxi qui me conduit. Là, on peut faire un Uber sans Uber. Ainsi 100% de l'argent que je vais donner va aller au taxi. C'est cela qui est révolutionnaire", poursuit-il. On pourrait donc voir une flotte de taxis sans Uber et sans entreprise.

C’est révolutionnaire au point que Gilles Babinet pense avec bien d'autres que l’inventeur anonyme de la "Blockchain" devrait recevoir le prix Nobel. C’est sa technologie qui a déjà permis de la création notamment de la monnaie virtuelle bitcoins. Certains économistes, dans le Wall Street Journal, ont écrit que depuis cinq siècles, depuis l’invention des banques, la "Blockchain" constitue l’innovation économique la plus importante. Le Wall Street Journal débloque et se déchaîne assez rarement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Internet Banques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783070391
La "Blockchain", une nouvelle façon d'échanger entre les hommes
La "Blockchain", une nouvelle façon d'échanger entre les hommes
REPLAY - Des transactions sans intermédiaire, sans banque, sans notaire : ce sont des ordinateurs qui vont vérifier si les deux personnes sont fiables avant de valider.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-blockchain-une-nouvelle-facon-d-echanger-entre-les-hommes-7783070391
2016-05-02 10:57:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yqaTQKkCwh21Q3P5L4b7Tw/330v220-2/online/image/2016/0316/7782406806_un-homme-surfant-sur-son-ordinateur-illustration.jpg