1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Je déteste les vacances !", confie l'hyperactif Éric-Emmanuel Schmitt
1 min de lecture

"Je déteste les vacances !", confie l'hyperactif Éric-Emmanuel Schmitt

INVITÉ RTL - L'écrivain et acteur Éric-Emmanuel Schmitt joue pendant un mois au festival d'Avignon en juillet avant de commenter les Jeux olympiques au mois d'août.

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
"Je déteste les vacances !", confie l'hyperactif Éric-Emmanuel Schmitt
08:03
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

À partir du 6 juillet, et pour un mois, Éric-Emmanuel Schmitt sera sur la scène du théâtre du Chêne noir au festival d'Avignon, pour interpréter sa pièce, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, avant de prendre la direction de Rio pour commenter les Jeux Olympiques sur France Télévision à partir du 5 août. "Une passion héréditaire", explique-t-il, lui le fils d'une championne de France d'athlétisme et d'un professeur de sports. L'écrivain ne s'arrêtera pas là puisque l'été sera suivi par la parution de son dernier ouvrage, L’Homme qui voyait à travers les visages, en septembre 2016.

"Je déteste les vacances ! Au bout de deux jours de soleil et de plage, je cherche un endroit pour écrire comme un lapin chercherait un terrier", s'amuse Éric-Emmanuel Schmitt. L’écrivain et acteur ne cache son enthousiasme à l'idée de remonter sur scène dans le cadre du festival off d'Avignon : "c’est ma première forme d’expression." Il avait d'ailleurs connu sa première expérience sur cette scène avec Monsieur Ibrahim, quand il avait décidé de remplacer au pied levé Francis Lalanne, indisponible pour neuf représentations car il jouait ailleurs.

Alors que Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran raconte un histoire d’amitié entre un enfant juif et un épicier arabe, Éric-Emmanuel Schmitt est attristé de constater que sa pièce rencontre un écho encore plus fort dans l'actualité aujourd'hui que lors de sa création en 1999.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/