1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Environnement : la première centrale vitivoltaïque française a été inaugurée
1 min de lecture

Environnement : la première centrale vitivoltaïque française a été inaugurée

La première centrale vitivoltaïque française a été inaugurée la semaine dernière dans les Pyrénées-Orientales. Des panneaux solaires sont installés a quatre mètres du sol, au-dessus de vignes.

Des panneaux solaires dans le sud de l'Allemagne
Des panneaux solaires dans le sud de l'Allemagne
Crédit : AFP / Archives, Lennart Preiss
Environnement : la première centrale vitivoltaïque française a été inaugurée
01:49
Virginie Garin & Sarah Ugolini

Des panneaux solaires, sous lesquels poussent des vignes. C'est le projet de la première centrale vitivoltaïque française qui a été inaugurée la semaine dernière dans les Pyrénées-Orientales. En pratique, les panneaux vont servir de parasols au raisins. 

Les panneaux solaires sont installés a quatre mètres du sol et dessous sont plantés des vignes : Chardonnay, ou Grenache. Donc le domaine de la Nidolères qui a fait ce choix, va à la fois gagner de l'argent en produisant de l'électricité qu'il va revendre à EDF, tout en continuant a faire du vin juste au-dessous. Ces panneaux sont générés par ordinateur. L'intérêt est d'apporter juste ce qu'il faut de lumière et de soleil à la vigne. 

Avec le réchauffement climatique, un peu moins de soleil permettra de faire du vin moins alcoolisé. Les panneaux vont être programmés pour s'orienter différemment afin de laisser la lumière passer, mais pas trop. Combiner le production d'énergie et l'agriculture, n'est pas une première. Près de Perpignan, une autre centrale, elle, abrite des moutons.

La consommation de produits chimiques baisse de 30 à 50%

300.000 panneaux produisent de l'électricité, de quoi alimenter 15.000 habitants. Et sous les panneaux, il y a un troupeau. Un berger élève 300  brebis et leurs agneaux, qui mangent l'herbe, entretiennent le parc, pas besoin de tondre. Les animaux profitent de l'ombre et sont ensuite vendus pour leur viande. C'est une bonne idée car ces parcs photovoltaïques prennent beaucoup d'espace. 

À lire aussi

Le risque c'est que des champs agricoles destinés à nous nourrir soient reconvertis en production d'électricité. En effet, les panneaux solaires ça rapporte parfois plus que les céréales ou l'élevage. Ici il n'y pas de concurrence, les emplois agricoles sont préservés et près de Perpignan un emploi de berger a même été créé.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/