1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Canicule : cas d'hyperthermie et hausse des appels au Samu dans le Nord-Est
1 min de lecture

Canicule : cas d'hyperthermie et hausse des appels au Samu dans le Nord-Est

Il y a une activité entre 140 et 160% de l'activité habituelle, avec des appels liés à des pathologies en lien avec la chaleur.

Un senior se fait asperger d'eau dans un EHPAD à Lyon (illustration)
Un senior se fait asperger d'eau dans un EHPAD à Lyon (illustration)
Crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les départements le plus ciblés par l'alerte orange dans le Nord-Est ont connu "un nombre de cas non négligeable d'hyperthermies très graves chez des personnes âgées": le Samu a estimé dimanche que la situation sanitaire consécutive à la canicule "se dégrad(ait) dans le quart nord-est". Certains cas nécessitant des "hospitalisations en réanimation". 


À l'hôpital de Metz, le Dr Braun a été confronté dans la matinée de dimanche à "deux cas d'hyperthermie à 42 degrés". Ce n'est pas "une épidémie, loin de là", a toutefois estimé le médecin. Selon lui, dans les services d'urgences, "l'activité est soutenue, mais pour l'instant elle reste absorbable grâce aux mesures prises et aux alertes du ministère faites sur les hôpitaux". "Ce sont les Samu qui sont pour l'instant en première ligne", "il n'y a pas beaucoup plus d'interventions de réanimation, mais plus de transport vers les hôpitaux sans qu'on puisse évaluer le chiffre", a-t-il dit.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/