1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Assurance-chômage : dialogue social ou dialogue de sourds ?
1 min de lecture

Assurance-chômage : dialogue social ou dialogue de sourds ?

ÉDITO - Les partenaires sociaux ont finalisé jeudi 22 février un accord sur l'assurance-chômage. Mais ils ont dû menacer le gouvernement s'il ne reprenait pas leurs conclusions. Drôle de façon d'aborder le paritarisme.

Logo Pôle Emploi (illustration)
Logo Pôle Emploi (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Assurance-chômage : dialogue social ou dialogue de sourds ?
03:57
Assurance-chômage : dialogue social ou dialogue de sourds ?
03:57
Martial You & Loïc Farge

Une drôle de clause suspensive. L'accord sur la réforme des allocations chômage fait de grosses avancées. Il entend lutter contre le recours abusifs aux contrats courts et valide l'indemnisation de certains salariés démissionnaires. Ce n'est pas rien.

Mais les partenaires sociaux terminent en disant : "Nous validerons tout cela si le gouvernement applique cet accord". Il faut dire que les négociateurs avaient été échaudés quelques heures auparavant. À 5 heures du matin, jeudi 22 février, ils finissent par trouver un accord sur la formation professionnelle. Ils pensent avoir fait le plus dur.

Et quelques heures après, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, répond que ça n'est pas suffisant et promet des annonces supplémentaires mardi 27 février, qui s’apparenteront à un big-bang sur la formation. Autrement dit : "Vos accords sont très bien, mais on va faire ce qu'on veut".

Au final, le gouvernement casse le petit jeu, ce vaudeville social habituel qui consiste à claquer des portes pendant la négociation et à finir par trouver un accord. Cette fois, il y a un point sur lequel tout le monde est d'accord chez les partenaires sociaux à la fin de cette semaine : la Macronie les méprise ouvertement.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/