1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Antarctique : une association écologiste s'attaque aux baleiniers japonais
1 min de lecture

Antarctique : une association écologiste s'attaque aux baleiniers japonais

L'association écologiste Sea Shepherd a rattrapé la flotte de baleiniers japonais en Antarctique pour les empêcher de braconner.

Photo fournie par Sea Shepherd de cétacés capturés sur un baleinier japonais le 5 janvier 2014.
Photo fournie par Sea Shepherd de cétacés capturés sur un baleinier japonais le 5 janvier 2014.
Crédit : AFP / SEA SHEPHERD / Tim Watters
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'association écologiste Sea Shepherd a rattrapé la flotte de baleiniers japonais en Antarctique et constaté le harponnage de quatre cétacés dans un "sanctuaire" de l'océan Austral. Les trois navires de Sea Shepherd se sont lancés à la poursuite de cinq bâtiments nippons, dont le navire-usine Nisshin Maru, pour "les éloigner de leurs terrains de braconnage", a précisé l'association dans un communiqué.

Sea Shepherd a mis en ligne une vidéo prise par hélicoptère montrant trois baleines de Minke, ou petits rorquals, sur le pont du Nisshin Maru. Une quatrième était en cours de dépeçage. "Il y a trois carcasses sur le bateau, et une troisième est en train d'être découpée. Il y a du sang partout", a commenté le président de Shepherd Australia, Bob Brown. "C'est une scène cruelle, sanglante et moyenâgeuse qui n'a pas lieu d'être dans ce monde moderne".

Les navires repérés dans un sanctuaire baleinier

Selon l'association, le Nisshin Maru a d'abord été repéré à l'intérieur des eaux territoriales néo-zélandaises dans la "Dépendance de Ross" et dans le sanctuaire baleinier de l'océan austral. Un responsable de l'Agence japonaise des pêches a déclaré "ignorer l'existence d'un sanctuaire baleinier". Il a refusé de commenter les accusations de Bob Brown.

Les navires de Sea Shepherd ont quitté les côtes australiennes mi-décembre pour leur dixième campagne en Antarctique, quelques jours après le départ des baleiniers japonais des ports de l'archipel nippon. Les Japonais ont prévu de capturer jusqu'à 935 baleines de Minke de l'Antarctique et jusqu'à 50 rorquals communs d'ici au mois de mars. Des heurts violents se sont déjà produits entre Japonais et bateaux de l'association. Les militants écologistes cherchent à s'interposer entre les baleiniers et leurs proies, balancent des bombes puantes et tentent de bloquer les hélices.

À lire aussi

Les prises des baleiniers nippons n'ont jamais été aussi faibles que la saison dernière, en raison de ces opérations de harcèlement. Officiellement, les activités de la flotte nippone dans l'Antarctique sont destinées à la "recherche scientifique", une pratique tolérée par la Commission baleinière internationale qui interdit la chasse commerciale au cétacé depuis 1986.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.