1 min de lecture Société

Affiches polémiques à Béziers : la justice rejette la requête d'associations féministes

La campagne d'affichage en faveur du TGV dans la ville de Béziers avait suscité un tollé lundi 11 décembre, entraînant le retraits des affiches par la mairie. Quatre jours plus tard, la Justice semble pourtant lui donner raison.

Robert Ménard le 18 mai 2015, à Toulouse.
Robert Ménard le 18 mai 2015, à Toulouse. Crédit : REMY GABALDA / AFP
Martin Planques
Martin Planques

Robert Ménard avait fait retirer les affiches polémiques des rues de Béziers. Jeudi 14 décembre, le tribunal administratif de Montpellier a rejeté le recours de plusieurs associations féministes déposé à l'encontre des affiches polémiques affichées dans la ville de Robert Ménard.

Selon une information de France Bleu Hérault, la requête avait été déposée par des associations féministes : les "Chiennes de Garde", "Les Éffronté-e-s", "Osez le féminisme, "Le Collectif 13 Droit des femmes" et "Mouvement citoyennes maintenant". La justice a donc estimé que leur requête pour le retrait des affiches était infondée. Une ordonnance de non-lieu à statuer à été prononcée, toujours selon France Bleu

Lundi 11 décembre, dès le premier jour de la publication d'une campagne d’affichage en faveur du TGV à Béziers, un des visuels avait fait réagir de nombreux responsables politiques. Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, avait dénoncé dénoncé une "campagne une fois de plus odieuse".

À lire aussi
Des orages (illustration) société
Météo en France du vendredi 20 juillet 2018 : orages sur l'ouest du pays

"Une décision logique" selon la ville de Béziers

Le lendemain du début de la polémique, mardi 12 décembre, la ville de Béziers avait annoncé le retrait des affiches polémiques. Concernant la décision du tribunal administratif de Montpellier, la mairie dirigée par Robert Ménard a réagi dans un communiqué. "La Ville de Béziers se félicite de cette décision logique et tient à rappeler que l'unique scandale serait celui de l'abandon de ce projet vital pour le sud de la France". 

La municipalité affirme que "cette campagne d'affichage 'polémique', prévue dès le départ pour ne rester en place que 48 heures, n'avait pas d'autre objectif que celui d'interpeller l'État et le grand public". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Robert Ménard Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791446057
Affiches polémiques à Béziers : la justice rejette la requête d'associations féministes
Affiches polémiques à Béziers : la justice rejette la requête d'associations féministes
La campagne d'affichage en faveur du TGV dans la ville de Béziers avait suscité un tollé lundi 11 décembre, entraînant le retraits des affiches par la mairie. Quatre jours plus tard, la Justice semble pourtant lui donner raison.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/affiches-polemiques-a-beziers-la-justice-rejette-la-requete-d-associations-feministes-7791446057
2017-12-15 16:48:50
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UqUj-GB00HOX5ZuckkCTbw/330v220-2/online/image/2017/0824/7789814889_robert-menard-le-18-mai-2015-a-toulouse.jpg