OM : Vincent Labrune, Jean-Claude Dassier et Pape Diouf placés en garde à vue pour des soupçons de malversations financières

Vincent Labrune, Philippe Pérez, Jean-Claude Dassier ont été mis en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le transfert d'André-Pierre Gignac mais aussi Pape Diouf concernant le transfert de Souleymane Diawara.

Le président de Marseille Vincent Labrune en août 2014 >
Pas de show mais du business, voire même l'existence d'une "OM connection" Crédit Image : AFP/B.Langlois | Crédits Média : Damien Delseny | Durée : | Date :
1/

L'Olympique de Marseille est dans le collimateur de la justice. L'actuel président phocéen Vincent Labrune, ainsi que son directeur général Philippe Pérez et son prédécesseur Jean-Claude Dassier (président de 2009 à 2011) ont été placés en garde à vue pour des "malversations financières". Selon nos informations, Pape Diouf (président de 2004 à 2009) a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue à la PJ de Marseille.

Au total, pas moins de 15 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans cette affaire ce mardi 18 novembre.

Le transfert de Gignac en cause

En cause ? Le transfert d'André-Pierre Gignac à l'été 2010. La justice "soupçonne des rétrocommissions au bénéfice de différents intermédiaires", selon l'hebdomadaire Le Point. L'attaquant international français avait quitté Toulouse pour 18 millions d'euros (+ primes). 

Crédit : AFP/B.Langlois
André-Pierre Gignac sous les couleurs de l'OM

La justice enquête de longue date sur ce transfert alors qu'en janvier 2013, le centre d'entraînement de l'OM avait été perquisitionné par l'Office centrale de lutte contre le crime organisé pour tracer l'argent déboursé lors de cet achat. Certains soupçonnaient une passerelle entre le monde du football et le grand banditisme corse.

Pape Diouf, qui avait déjà quitté la présidence marseillaise à l'arrivée d'André-Pierre Gignac n'est pas inquiété par le même dossier. Mais le transfert de Souleymane Diawara a attiré l'attention des enquêteurs. Jean-Luc Barresi, alors qu'il n'a jamais été l'agent du défenseur sénégalais, a touché 25% de commissions dans la transaction, révèle Métronews

Le jour de France-Suède à Marseille

Ce coup de filet arrive au mauvais moment sur la Canebière alors que l'Olympique de Marseille a réalisé un excellent début de championnat grâce à son leader offensif, André-Pierre Gignac. Ce dernier devait notamment être titularisé à la pointe de l'attaque des Bleus pour le match de l'équipe de France face à la Suède au Vélodrome.

La rédaction vous recommande
par Damien DelsenyJournaliste RTL
Suivez Damien Delseny sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775404696
OM : Vincent Labrune, Jean-Claude Dassier et Pape Diouf placés en garde à vue pour des soupçons de malversations financières
OM : Vincent Labrune, Jean-Claude Dassier et Pape Diouf placés en garde à vue pour des soupçons de malversations financières
Vincent Labrune, Philippe Pérez, Jean-Claude Dassier ont été mis en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le transfert d'André-Pierre Gignac mais aussi Pape Diouf concernant le transfert de Souleymane Diawara.
http://www.rtl.fr/sport/football/vincent-labrune-president-de-l-om-et-jean-claude-dassier-en-garde-a-vue-dans-l-enquete-sur-le-transfert-d-andre-pierre-gignac-7775404696
2014-11-18 10:00:00
http://media.rtl.fr/cache/HdRs8-YSUsMf0msLSyZiWg/330v220-2/online/image/2014/1118/7775407342_le-president-de-marseille-vincent-labrune-en-aout-2014.jpg