PSG-Bâle : Paris l'emporte en se faisant un peu peur

COMPTE-RENDU - Le PSG l'a emporté 3-0 face au FC Bâle en Ligue des champions au terme d'un match qu'il n'a pas complètement maîtrisé.

Lucas et Aurier lors de la victoire face au FC Bâle le 19 octobre 2016
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Lucas et Aurier lors de la victoire face au FC Bâle le 19 octobre 2016

Un match durant lequel Paris a joué certes, mais surtout à se faire peur. Le PSG a remporté une victoire 3-0 face au FC Bâle, mais il a d'abord failli concéder l'ouverture du score avant de bénéficier de deux grossières erreurs adverses pour montrer que contre une équipe plus faible, il fallait être réaliste pour éviter les surprises. Reste qu'au-delà du résultat brut qui maintient Paris dans la course à la première place, le contenu aura été marqué par des tergiversations de certains cadres que l'on croyait à l'abris de ce genre d’errements. 

C'est d'abord Alphonse Areola qui hésitait à sortir sur un corner adverse, Bjarnason remettait vers Lang dont la tête s'écrasait sur la barre (5e). Ce n'était qu'un début. À la 11e minute, Thiago Silva perdait un duel à 40 mètres des buts face à Doumbia qui lançait Steffen. Le Suisse butait sur Areola mais la balle revenait sur Doumbia qui bougeait Marquinhos avant de frapper au-dessus. 

Rabiot a pris les rênes du jeu

Paris devait faire quelque chose, et c'est ainsi que Rabiot prenait le poste de milieu devant la défense, laissant Verratti plus libre à la création. Le PSG reprenait la main et la possession, mais c'est Bâle qui touchait encore le poteau par Doumbia (33e). Il faudra un centre de Matuidi lancé par Rabiot pour voir Cavani contrôler et Di Maria reprendre puissamment dans la surface (40e). Paris rentrait à la pause avec un avantage à l'impression mitigée tant Bâle a semblé plus tranchant. 

Au retour des vestiaires, Cavani voyait sa tête frôler le poteau de Vaclik et à l'heure de jeu, un centre mal dégagé par un défenseur de Bâle trouvait un Lucas lucide pour doubler la mise (62e). Le PSG avait plus de maîtrise, même si les Suisses ont encore trouvé la barre par Suchy. Les hommes d'Unai Emery n'étaient plus vraiment inquiétés, et Rabiot régulait impeccablement le milieu de terrain pendant que Matuidi courrait pour offrir des solutions en profondeur. 

Cavani, après avoir obtenu un penalty qu'il a transformé lui-même, boursouflait le score. La victoire parisienne ne souffre pas de contestation, l'équipe est toujours en construction et certains joueurs doivent monter en régime et en implication dans l'intensité que demande cette compétition. À 4 jours de recevoir l'OM, le PSG a fait le travail sans forcer, et en ayant quelques sueurs froides. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785363578
PSG-Bâle : Paris l'emporte en se faisant un peu peur
PSG-Bâle : Paris l'emporte en se faisant un peu peur
COMPTE-RENDU - Le PSG l'a emporté 3-0 face au FC Bâle en Ligue des champions au terme d'un match qu'il n'a pas complètement maîtrisé.
http://www.rtl.fr/sport/football/psg-bale-paris-l-emporte-en-se-faisant-un-peu-peur-7785363578
2016-10-19 22:37:00
http://media.rtl.fr/cache/bdG87nPzVNWQcDz5mI4ixQ/330v220-2/online/image/2016/1019/7785363760_lucas-et-aurier-lors-de-la-victoire-face-au-fc-bale-le-19-octobre-2016.jpg