3 min de lecture Coupe du Monde 2018

Coupe du Monde 2018 : Italie éliminée, comment en est-elle arrivée là ?

DÉCRYPTAGE - Incapable de battre la Suède à Milan, trois jours après une défaite (1-0) au match aller, la Squadra Azzura va manquer le Mondial pour la 3e fois de son histoire. C'est tout un pays qui est sous le choc.

000_U88YT
000_U88YT Crédit : Marco BERTORELLO / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et AFP

Il s'agirait de scruter le Vatican d'un oeil attentif, après avoir lu la Gazzetta dello Sport, qui assurait qu'un "Mondial sans l'Italie : dans notre imaginaire collectif, c'est plus improbable que l'atterrissage place Saint-Pierre d'un aéronef venu de Saturne". 

Pour la première fois depuis 60 ans, en 1958, une Coupe du monde va se disputer sans la Squadra Azzura, quatre fois titrée, et qui était déjà au bord du précipice après un revers 1-0 dans la banlieue de Stockholm, au terme d'un match insipide vendredi 10 novembre. Incapables de marquer un but malgré une domination outrageuse à San Siro, les Italiens ont dit adieu à la Russie avant même d'y avoir posé la botte.

Finaliste tous les 12 ans depuis 1970 avec deux nouveaux sacres à la clef en 1982 et 2006 après ceux de 1934 et 1938, la Nazionale n'est plus une exception dans le football mondial.

Devant 70.000 tifosi, les Italiens se sont accrochés. Certes ils se sont procurés de nombreuses occasions, auraient pu obtenir un penalty au moins, sur une grosse faute de Lustig sur Darmian, mais cette équipe en perte de vitesse n'a pas montré qu'elle méritait son ticket pour la Russie. L'Euro héroïque de cette équipe galvanisée par Antonio Conte n'aura donc été qu'un arbre cachant une forêt de doutes et de lacunes. Les italiens auraient d'ailleurs dû être sanctionnés d'un, voire deux, penaltys pour des mains concédés dans la surface, par Barzagli. La montée de Gianluigi Buffon sur un ultime corner n'a rien changé. Le chant du cygne d'une légende.

À lire aussi
Kylian Mbappé et Antoine Griezmann le 10 novembre 2017 au Stade de France sondage
2018 sera une bonne année sportive, estiment 87% des Français

3 absences en 21 éditions

Ce sera la 3e fois de l'histoire que l'Italie ne disputera pas la Coupe du Monde (pas d'équipe envoyée en 1930, avant l'élimination en qualifications en 1958). Un Mondial sans Gianluigi Buffon ? La dernière fois, c'était en 1994. Au fil de 174 sélections, l'inoxydable gardien (40 ans en janvier prochain) a tout connu sous ce maillot, à commencer par un titre de champion du monde en 2006, et il rêvait de disputer l'été prochain ce qui aurait été sa sixième Coupe du Monde, un record absolu. 

Éliminé dès la phase de groupe par le Costa Rica et l'Uruguay en 2014 au Brésil, la Squadra Azzura, finaliste de l'Euro deux ans plus tôt, avait retrouvé des couleurs durant l'été 2016 en France (quart de finale). Un an et demi plus tard, comment a-t-elle pu en arriver là, défaite après un barrage irrespirable ?  

L'échec de Ventura

Dès avril 2016, Antonio Conte annonce qu'il quittera le poste de sélectionneur qu'il occupe depuis près de deux ans après l'Euro. Sollicité de toute part, il vient de dire oui à Chelsea. Un quasi-inconnu du grand public, Giampiero Ventura, 69 ans, est choisi pour lui succéder.

La campagne de qualification vers la Russie débute bien, avec un succès en Israël (1-3), un nul (1-1) contre l'Espagne, adversaire le plus redoutable dans ce groupe G, des succès en Macédoine (certes étriqué, 3-2), au Liechtenstein (0-4), sur l'Albanie (2-0) puis à la maison contre le Liechtenstein (5-0). Comme il l'a promis, Ventura opère peu à peu le renouvellement de l'équipe (De Sciglio, Romagnoli, Zappacosta, Belotti, Spinazzola...).

Crise confiance depuis la claque reçue en Espagne

Le 2 septembre dernier, l'Italie dispute la première place du groupe à Santiago Bernabeu. L'Espagne déroule (3-0), la Squadra sombre en 4-4-2 avec les trentenaires Buffon, Bonucci, Barazagli, De Rossi, Candreva, Éder. Deux mois et demi plus tard, il semble que les Italiens ne se sont jamais remis de la claque. Deux victoires sur la plus petite des marges (1-0) contre Israël et en Albanie, et surtout un nul (1-1) à Turin contre la Macédoine assurent la place de barragiste. La confiance, elle, s'envole. 

La sélection joue mal. Ventura, sans expérience du très haut niveau et qui a semblé à court d'idées, s'est entêté dans un rigorisme tactique qui laisse systématiquement de côté le plus grand talent offensif du pays, l'ailier napolitain Lorenzo Insigne (26 ans), entré pour le dernier quart d'heure en Suède en tant que... milieu relayeur. El Shaarawy, en tribune en Suède, est entré en fin de match au retour. Balotelli regardait tout cela depuis son canapé, à Nice.

Insigne resté sur le banc

Pour le match retour, Insigne devait être titulaire. Selon de nombreuses sources, plusieurs cadres comme Buffon et Bonucci auraient souhaité par ailleurs que la sélection aborde le rendez-vous en autogestion, quel que soit le système mis en place par Ventura. Barzagli, lui, avait proposé "de donner nous aussi quelques coups", après une première manche où les Suédois avaient volontiers joué des coudes, comme en témoigne le masque que portera Leonardo Bonucci à Milan. Mais rien n'y aura fait, face à une équipe recroquevillée dans sa surface.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde 2018 Italie Marco Verratti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790938939
Coupe du Monde 2018 : Italie éliminée, comment en est-elle arrivée là ?
Coupe du Monde 2018 : Italie éliminée, comment en est-elle arrivée là ?
DÉCRYPTAGE - Incapable de battre la Suède à Milan, trois jours après une défaite (1-0) au match aller, la Squadra Azzura va manquer le Mondial pour la 3e fois de son histoire. C'est tout un pays qui est sous le choc.
http://www.rtl.fr/sport/football/italie-suede-coupe-du-monde-2018-comment-la-squadra-azzura-en-est-arrivee-la-7790938939
2017-11-13 15:53:00
http://media.rtl.fr/cache/DdwZVns8ygQi51xmPCy5xQ/330v220-2/online/image/2017/1113/7790945891_000-u88yt.jpg