1 min de lecture Sports mécaniques

DIAPORAMA - Formule 1 : Renault dévoile sa monoplace du futur

Le constructeur français au losange a livré mercredi 19 avril sa prophétie à dix ans d'une Formule 1, lors d'un exercice de style au salon de Shanghai.

Christophe Bourroux, spécialiste automobile de RTL, à Shangaï auprès de la F1 du futur de Renault Date : 21/04/2017
3 >
Christophe Bourroux, spécialiste automobile de RTL, à Shangaï auprès de la F1 du futur de Renault Date : 21/04/2017
Christophe Bourroux, spécialiste automobile de RTL, à Shangaï auprès de la F1 du futur de Renault Date : 21/04/2017
Christophe Bourroux, spécialiste automobile de RTL, à Shangaï auprès de la F1 du futur de Renault Date : 21/04/2017
1/1
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et Christophe Bourroux

De couleur noir et or avec sous le capot des batteries électriques venant suppléer le moteur, elles semblent tout droit sorties d'un film de science-fiction. Et selon Cyril Abiteboul, le directeur sport de Renault, les sensations sont garanties pour les pilotes et les spectateurs. "C'est 1.000 kilo watts, plus de 1.300 chevaux, alors qu'une Formule 1 actuelle c'est 950 chevaux". Soit près d'un tiers en plus.


Autre particularité le casque et le cockpit, fermé, sont complètement transparents. Alain Prost, quadruple champion du monde, y avait déjà pensé en 1985. "Je venais de voir, deux ans avant, la victoire de Yannick Noah à Roland-Garros. Je me disais 'nous, on a quand même un déficit d'image', parce que que l'on gagne ou que l'on perde, les gens ne savent même pas si on rigole ou si on pleure dans le casque. On nous voit tourner un peu les mains, mais on ne voit pas l'effort, la joie, la transpiration. On ne voit rien".

Avec cette monoplace surbaissée, baptisée "RS 2027 vision", le pilote pourra, dans certaines situations carrément lâcher le volant, par exemple quand sa voiture suivra celle du directeur de course ou rentrera aux stands. Dans ce cas-là, la F1 sera complètement autonome. Par ailleurs, le pilote sera connecté au public : ce dernier pourra recevoir en direct les données télémétriques (gestion du moteur, des suspensions...). Dans l'autre sens, le pilote pourra bénéficier d'un surcroît de puissance dans les derniers tours s'il a bénéficié d'un soutien de ses "fans" sur les réseaux sociaux. 

À lire aussi
Vettel devant Bottas, au GP du Brésil le 12 novembre 2017 formule 1
Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Vettel fait déchanter Bottas


Détenant l'un des plus beaux palmarès de la F1 depuis qu'il y est entré en 1977, Renault a décroché 12 titres constructeurs et 11 de pilotes. Revenue à part entière dans la discipline en 2016 avec le rachat de Lotus, l'entreprise vise pour 2017 un objectif modeste, à savoir une 5e place au classement constructeurs, après une saison 2016 décevante (9e sur 11). En revanche, elle veut être en course pour le titre à partir de 2020. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1 Voiture autonome
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788233237
DIAPORAMA - Formule 1 : Renault dévoile sa monoplace du futur
DIAPORAMA - Formule 1 : Renault dévoile sa monoplace du futur
Le constructeur français au losange a livré mercredi 19 avril sa prophétie à dix ans d'une Formule 1, lors d'un exercice de style au salon de Shanghai.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/diaporama-formule-1-renault-devoile-sa-monoplace-du-futur-7788233237
2017-04-21 21:46:00
http://media.rtl.fr/cache/776nusUea75ZsRpckGHstQ/330v220-2/online/image/2017/0421/7788233536_christophe-bourroux-specialiste-automobile-de-rtl-a-shangai-aupres-de-la-f1-du-futur-de-renault.jpg