1 min de lecture États-Unis

Seriez-vous prête à parcourir plus de 530 kilomètres pour avorter ?

Aux États-Unis, une étude révèle les disparités concernant l'accès aux soins de santé reproductives ; certaines femmes n'ont d'autre choix que de parcourir plus de 530 kilomètres pour mettre un terme à leur grossesse.

Dans l'État du Wyomingn les femmes doivent parcourir plus de 270 km pour accéder à des soins de santé reproductive
Dans l'État du Wyomingn les femmes doivent parcourir plus de 270 km pour accéder à des soins de santé reproductive Crédit : Unsplash/Samuel Foster
ArièleBonte
Arièle Bonte

Plus de 530 kilomètres. C'est la distance que doivent parcourir certaines femmes aux États-unis souhaitant avorter, révèle une étude publiée ce mardi 3 octobre dans la revue américaine The Lancet Public Health.

Les Américaines ne bénéficient pas toutes des mêmes privilèges, peut-on constater dans cette étude basée sur des données récoltées entre 2010 et 2014.

À lire aussi
Lena Dunham dans la 6e et ultime saison de "Girls" société
Lena Dunham s'excuse après avoir défendu un scénariste accusé de viol

Ainsi, une femme résidant dans l'État de New York se trouve en moyenne à 5 kilomètres d'un établissement de soins de santé tandis qu'une habitante du Wyoming, un État logé entre le Colorado et le Montana, devra parcourir plus de 270 kilomètres avant de trouver un lieu pouvant la prendre en charge.

Pire encore, dans certaines régions du Dakota du Sud ("Midwest" américain), la distance peut atteindre 530 kilomètres soit l'équivalent d'un Paris - Genève (autoroute comprise) pour qu'un médecin puisse prescrire à une femme une méthode de contraception, effectuer un examen gynécologique ou pratiquer un avortement. 

L'accès aux soins de santé d'une femme dépend trop de son code postal.

Jonathan Bearak, Docteur de l'Institut Guttmacher de New York
Partager la citation

"L'accès aux soins de santé d'une femme dépend trop de son code postal", explique au magazine Forbes le Docteur Jonathan Bearak, de l'Institut Guttmacher de New York, responsable de l'étude. Ce dernier a pu alors confirmer par les chiffres ses observations personnelles concernant le nombre de clinique pratiquant l'avortement aux États-Unis : "elles sont concentrées dans les zones urbaines" et bien plus rares dans les paysages ruraux, notamment dans le centre du pays.

Une femme sur cinq devra notamment se déplacer de près de 70 kilomètres pour trouver une clinique qui pourra l'accueillir. Ces longues distances peuvent entraîner des aller-retour contraignants (voire impossibles à effectuer) pour ces femmes souvent isolées et marquées par la pauvreté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Avortement IVG
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790362629
Seriez-vous prête à parcourir plus de 530 kilomètres pour avorter ?
Seriez-vous prête à parcourir plus de 530 kilomètres pour avorter ?
Aux États-Unis, une étude révèle les disparités concernant l'accès aux soins de santé reproductives ; certaines femmes n'ont d'autre choix que de parcourir plus de 530 kilomètres pour mettre un terme à leur grossesse.
http://www.rtl.fr/girls/intime/seriez-vous-prete-a-parcourir-plus-de-530-kilometres-pour-avorter-7790362629
2017-10-04 19:14:47
http://media.rtl.fr/cache/m4leLycR7L6oFVUuP6Wzog/330v220-2/online/image/2017/1004/7790369084_dans-l-etat-du-wyomingn-les-femmes-doivent-parcourir-plus-de-270-km-pour-acceder-a-des-soins-de-sante-reproductive.jpg