3 min de lecture Complexes

Pourquoi j'ai décidé d'arrêter de me peser

ÉDITO - Quand on est en bonne santé, à quoi bon monter sur une balance si ce n'est pour se démoraliser ?

Et si on arrêtait de passer par la case balance ?
Et si on arrêtait de passer par la case balance ?
ArièleBonte
Arièle Bonte

Un jour, alors que j'étais étudiante sans le sou, j'ai préféré claquer 35 balles dans un pèse-personne plutôt que d'économiser et m'assurer mon (maigre) budget du mois. Très vite, cet objet est entré dans mes habitudes quotidiennes, au même titre qu'allumer la radio au saut du lit ou checker mes notif' sur Facebook.

Ma balance me permettait de contrôler en un coup d’œil mon poids, l'unité de mesure qui me définissait alors le plus. Elle me rappelait les excès de la veille ou me confortait dans mon régime alimentaire : un truc archaïque d'étudiante qui n' a pas le temps et qui a tout juste la place de faire tenir en équilibre sa casserole remplie de riz et sa vaisselle sale de la semaine entre son frigo miniature et son lavabo.

À lire aussi
Solange te parle parle de son mal-être dans une nouvelle vidéo sur YouTube Complexes
VIDÉO - "Solange te parle" dit qu'elle est mal dans sa peau (mais ça fait du bien)

Ma balance, elle m'a suivie lors de mon déménagement, religieusement protégée dans son carton d'achat avec, à l'intérieur, des piles de secours pour ne jamais être à court. Me séparer d'elle était un déchirement, comme s'il me manquait une information essentielle sur moi. Comme si ne plus savoir ma masse corporelle pendant une poignée de jours faisait de moi un être incomplet. 

Les chiffres sur l'écran numérique ne me plaisaient pas du tout

Partager la citation

Et puis un jour, quand j'ai commencé à cuisinier (mieux, plus souvent et copieusement), et que mon compte en banque s'est épaissi lui aussi, j'ai continué à monter sur cette balance. L'habitude. Ce moment était moins quotidien, mais entraînait plus d'appréciation. Je maintenais le suspense pendant quelques jours et alors que j'étais dans l'ignorance et bien dans ma peau, les chiffres qui s'affichaient ensuite sur l'écran numérique ne me plaisaient pas du tout. J'avais baissé "ma garde", perdu "le contrôle". De quoi plomber toute une journée ?

Le mouvement "body positive"

C'est à peu près à cette période-là que j'ai commencé à voir, sur mon fil de découverte Instagram, les postes de ces filles, des adeptes du mouvement body positive comme Sarah Puhtodont j'ai déjà parlée ici :  

C'est tout con mais, à force de voir ces filles poster ce genre de clichés sur les réseaux sociaux (avec plus de 2 millions d’occurrences #bodypositive sur Instagram, il y a de quoi faire), j'ai arrêté de voir ma balance comme ma meilleure ennemie. J'ai même arrêté de la voir tout court.

Elle traîne encore dans un coin de mon appart', comme on garde dans son répertoire le numéro d'une vieille connaissance juste "au cas où". Sans jamais avoir à passer ce fameux coup de fil.

Il y a tellement de paramètres qui entrent en compte dans la masse corporelle d'un corps féminin

Partager la citation

Je suis en bonne santé, je me fais plaisir, pourquoi tout gâcher en découvrant que et ba oui, il y a tellement de paramètres qui entrent en compte dans la masse corporelle d'un corps féminin (je vous passe les détails mais on parle ici de cycle menstruel, rétention d'eau etc.), que les chiffres sur la balance vont forcément fluctuer. Qu'un jour, ma silhouette me paraîtra svelte et l'autre, je me sentirai boudinée. Ces "mystères de la vie", en quelque sorte, j'ai appris à les accepter.

Vous avez trois kilos "en trop" ? Faîtes un tour chez votre médecin, écoutez ce qu'il a à vous dire, rassurez vous, ils sont imaginaires. Et s'ils ne le sont pas, que votre médecin vous conseille de manger 5 fruits et légumes par jour, de faire du sport, c'est le moment de prendre soin de vous.

Maintenant, quoi qu'il arrive, restez focus sur votre (bonne) santé plutôt que votre poids, embrasser qui vous êtes, chérissez votre morphologie et vous pourrez vous aussi dire adieu à votre balance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Complexes Poids
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7786957111
Pourquoi j'ai décidé d'arrêter de me peser
Pourquoi j'ai décidé d'arrêter de me peser
ÉDITO - Quand on est en bonne santé, à quoi bon monter sur une balance si ce n'est pour se démoraliser ?
http://www.rtl.fr/girls/intime/pourquoi-j-ai-decide-d-arreter-de-me-peser-7786957111
2017-02-03 07:20:00
https://media.rtl.fr/cache/DmEMYTthd7kjeIuGnEfyZw/330v220-2/online/image/2017/0202/7787039388_et-si-on-arretait-de-passer-par-la-case-balance.jpg