2 min de lecture Corps

Cette jeune réalisatrice "aide les jeunes femmes à s'accepter" sur YouTube

INTERVIEW - Léa Bordier vient de lancer une série de vidéos sur YouTube qui réconcilie les femmes avec leur corps.

Léa Bordier est réalisatrice indépendante
Léa Bordier est réalisatrice indépendante Crédit : Miquette
ArièleBonte
Arièle Bonte

Des jeunes femmes dans l'intimité de leur chambre en petite tenue : non vous n'êtes pas du tout dans un mauvais court-métrage qui fait dans le voyeurisme mais dans la série vidéos de Léa Bordier. Intitulée Cher Corps, cette dernière met en scène deux fois par mois des filles comme vous et moi qui parlent, devant la caméra, de leurs rapport à leur corps. Ce qu'elle aime chez lui, ce qu'elle déteste, comment elle le mette en valeur ou le cache. Des confessions en toute sincérité qui font du bien aux oreilles.

AmélieFlore et Khlauda sont déjà passées devant l’œil bienveillant de la jeune réalisatrice. Nous l'avons rencontrée à l'heure du goûter pour discuter avec elle de sa démarche et de son envie de faire grandir ce projet, inspiré des "Dear Body" vidéos qui font fureur outre-Atlantique. Léa Bordier se souvient notamment de celle qu'avait partagée la Youtubeuse canadienne Lysandre "qu'elle a amené d'une façon trop jolie", dit-elle.

À lire aussi
Lena Dunham est-elle une "hypocrite" parce qu'elle a perdu du poids ? polémique
Lena Dunham est-elle vraiment trop mince pour être honnête ?

Une réponse à un manque

Puis à force d'entendre ses copines manifester leur insatisfaction sur leurs corps, Léa a cette idée de les filmer pour célébrer leurs silhouettes, au lieu de les dénigrer. Son objectif : "aider les jeunes femmes à s'accepter, trouver la beauté et arrêter de se détester", explique-t-elle. La jeune réalisatrice reconnait d'emblée que ce projet est une réponse à un manque, celui de la diversité des magazines féminins aux publicités. "Tu ne te reconnais nulle part. Même si les choses commencent à changer légèrement, on voit toujours les mêmes corps", déplore Léa.

La première à s'essayer à l'exercice est Amélie, 24 ans, une amie de Léa qui raconte dans une vidéo de sept minutes, filmée dans sa chambre, qu'elle n'a "jamais eu de conflit avec son corps"... avant de confier plus tard qu'elle n'aime pas son nez et que c'est d'ailleurs pour ça qu'elle a décidé de se faire un piercing au septum, "pour le mettre en valeur." Flore et Klauda ont suivi le mouvement en contactant directement Léa qui, depuis la mise en ligne du premier épisode, reçoit de nombreuses demandes de tournage. 

Ces trois premiers témoins ont le même message : il faut s'accepter, célébrer ce qu'on a et ce qu'on est. Des conseils que Léa confie avoir elle-aussi besoin d'entendre : "Jamais je ne serai capable de parler comme cela devant la caméra", conclut-elle en riant. Et vous, seriez-vous capable de le faire ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corps Youtube Femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786347313
Cette jeune réalisatrice "aide les jeunes femmes à s'accepter" sur YouTube
Cette jeune réalisatrice "aide les jeunes femmes à s'accepter" sur YouTube
INTERVIEW - Léa Bordier vient de lancer une série de vidéos sur YouTube qui réconcilie les femmes avec leur corps.
http://www.rtl.fr/girls/identites/cette-jeune-realisatrice-aide-les-jeunes-femmes-a-s-accepter-sur-youtube-7786347313
2016-12-20 07:00:00
http://media.rtl.fr/cache/dSRKwbn9Bku3iiokJ2XHnw/330v220-2/online/image/2016/1219/7786352355_15595727-713676485454345-224810447-o.jpg