3 min de lecture Égalité hommes-femmes

Ces données qui montrent que les entreprises doivent faire confiance aux femmes

ÉCLAIRAGE - La parité n'est pas toujours au mieux dans le monde professionnel, notamment dans le secteur du numérique et des métiers d'avenir.

En 2020 les femmes resteraient très minoritaires chez les moins de 30 ans recrutés dans l'industrie et le high-tech
En 2020 les femmes resteraient très minoritaires chez les moins de 30 ans recrutés dans l'industrie et le high-tech Crédit : Getty Images
Léa Stassinet
Léa Stassinet

Le 5 mars dernier, elles lançaient un appel à tous les candidats à l'élection présidentielle pour que l'égalité professionnelle devienne une réalité, relayé par Les Échos. Catherine Ladousse, cofondatrice et présidente du Cercle InterElles, Claudine Schmuck, présidente du groupe informatique et télécom de Sciences Po Alumni et présidente de WIL (European Network for Women in Leadershi, ndlr)avaient déjà sonné l'alerte en juin 2016, pour promouvoir la mixité dans le numérique, s'appuyant sur des chiffres alarmants. 

L'an dernier, l'Observatoire paritaire des métiers du numérique, de l'ingénierie, des études et du conseil (Opiiec, ndlr) dévoilait une étude, confirmant la sous-représentation des femmes dans le secteur du numérique. Celles-ci ne représentaient que 33% des salariés de la branche, contre 53% tous secteurs confondus. L'enquête montrait que les femmes étaient peu présentes sur les cœurs de métier de la branche, et plutôt positionnées sur des postes d'employés administratifs ou de secrétaires que sur des postes d'ingénieurs ou de techniciens. 

À lire aussi
Ji-Hee Lee fait partie d'une équipe féminine du jeu "League of Legends" jeux vidéo
Women in Games France : "La misogynie n'est pas inhérente au jeu vidéo"

Selon le rapport sur la quatrième révolution industrielle et les métiers du futur, présenté à Davos en janvier 2017, les recrutements de femmes à l'horizon 2020 par les décideurs clés de 371 groupes mondiaux progressent peu, surtout dans le high-tech. Chez les moins de 30 ans recrutés dans l'industrie et le high-tech d'ici 2020, le femmes représenteraient 27% dans le secteur de l'énergie, 29% dans l'infrastructure et 34% dans le numérique. 

La mixité source de "créativité, de diversité et de performance"

L'appel de ces trois femmes a finalement été entendu par le gouvernement, qui a dévoilé le 31 janvier dernier un plan sectoriel "mixité dans le numérique", porté par trois ministères. Dans ce texte, la mixité professionnelle est vue comme un enjeu important d'abord pour les individus, qui pourront choisir leur métier "en fonction de leurs affinités et compétences"; elle permettra également de réduire les inégalités salariales et enfin participera au "bien-être professionnel". 

Mais selon le plan gouvernemental, la mixité représente surtout un enjeu pour les entreprises. "Elle permet d'attirer les talents, (...), elle est source de créativité, de diversité et de performance : c'est un atout de développement pour l'entreprise". Des chiffres appuient ces arguments.

Les femmes cadres dopent la rentabilité financière

Selon une étude de l'Observatoire de la féminisation des entreprises, la présence des femmes aux postes d'encadrement permet d'améliorer la performance financière des sociétés. Les entreprises qui sont au-dessus de la moyenne du nombre de femmes cadres (évalué à 30,34%) ont une rentabilité opérationnelle supérieure à celles qui ont un pourcentage de femmes cadres en dessous de cette moyenne. Par exemple, une entreprise comme Hermès, qui dcompte plus de 45% de femmes cadres est bien plus performante qu'Airbus ou Renault, où moins de 20% de femmes occupent un poste de cadre. 

Une plus forte croissance observée dans les PME dirigées par les femmes

Autre point important, les PME dirigées par des femmes affichent une meilleure croissance que celles dirigées par les hommes, selon une enquête de la société de conseil Women Equity relayée par Madame Figaro, qui a passé au crible 40.000 petites et moyennes entreprises. Résultat, sur l'année 2013, 70% des PME portées par des femmes ont vu leur chiffre d'affaires croître, contre 67% pour celles dirigées par leurs homologues masculins. 

La mixité réduirait l'absentéisme et les accidents du travail

Enfin, la mixité aurait un effet positif sur l'environnement professionnel. Grâce à sa elle, l'absentéisme, le nombre d'accidents du travail et le turnover se retrouveraient diminués, selon l'Agence nationale des conditions de travail (Anact). Par exemple, le recrutement de femmes dans des équipes traditionnellement masculines permettrait d'améliorer la répartition des tâches et favoriserait le bien-être au travail, comme l'expliquait au Figaro Florence Chappert, chargée de mission à l'Anact. 

"Lorsque des femmes sont embauchées à des postes habituellement masculins, ceux-ci doivent être adaptés à leur morphologie : dans une fromagerie que nous avons ainsi étudiée, les femmes ont opéré différemment, portant les cuves à deux pour protéger leur dos. Une pratique qui a, par la suite, été reproduite par les hommes", détaillait-elle en 2011. 

Une loi pour favoriser la place des femmes dans les conseils d'administration

Les entreprises auraient donc tout intérêt à recruter plus de femmes qu'elles ne le font actuellement. Et les lignes commencent à bouger. Dans les grandes et moyennes entreprises, la loi les oblige désormais à confier un pouvoir décisionnaire à plus de femmes. Sous la contrainte de la loi Copé-Zimmerman votée en 2011, les entreprises françaises concernées étaient tenues de compter au moins 40% de femmes dans leurs conseils d'administration au 1er janvier 2017

En cas de non-respect de cette obligation, les groupes s'exposent à la nullité des nominations et à la suspension des versements des jetons de présence. Et les entreprises sont sur la bonne voie : les femmes occupent aujourd'hui plus de 35% des conseils d'administration des sociétés soumises à la loi. Un bon début, quand on sait qu'elles n'étaient que 8,5% en 2007. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Vie professionnelle Entreprises
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787566696
Ces données qui montrent que les entreprises doivent faire confiance aux femmes
Ces données qui montrent que les entreprises doivent faire confiance aux femmes
ÉCLAIRAGE - La parité n'est pas toujours au mieux dans le monde professionnel, notamment dans le secteur du numérique et des métiers d'avenir.
http://www.rtl.fr/girls/identites/ces-donnees-qui-montrent-les-entreprises-doivent-faire-confiance-aux-femmes-7787566696
2017-03-13 16:56:00
http://media.rtl.fr/cache/cTsqCJrO5gCGa5ivrwSvdA/330v220-2/online/image/2017/0307/7787565161_tous-les-conseils-pour-reussir-dans-le-numerique.jpg