Meerkat dépose les armes face à Facebook et Periscope

Pionnière de la diffusion de vidéos en direct depuis son smartphone, l'application au Suricate ne fait plus le poids face à Facebook et Twitter. Elle cherche à se réinventer.

Une personne se sert de son smartphone
Crédit : Thinkstock
Une personne se sert de son smartphone

À la peine face à ses concurrents, Meerkat jette l'éponge. Un an après être avoir été portée aux nues par les médias spécialisés, l'application pionnière dans la diffusion de vidéos en direct depuis son smartphone prend acte de sa reconversion, faute d'avoir les moyens suffisants pour soutenir la concurrence de ses rivaux. Dans une lettre ouverte adressée à ses investisseurs publiée sur Medium et relayée par le site spécialisé Re/Code, le CEO de l'application au suricate a reconnu que "le streaming vidéo en direct depuis des mobiles n'a pas explosé aussi rapidement [qu'il] l'espérait". 

En conséquence, Meerkat préfère amorcer un tournant dans ses activités plutôt que livrer une hypothétique lutte avec Facebook et Twitter, dont la force de frappe est très largement supérieure. "Si nous voulons continuer à être indépendants, nous devons changer d'orientation", explique Ben Rubin. Le PDG de Meerkat veut désormais faire de la vidéo "une partie intégrante de la vie quotidienne de chacun" en développant un réseau social où "chacun serait toujours en direct", sans donner davantage de précisions sur les contours de son prochain service.

Facebook en pôle position

Lancé un an auparavant, Meerkat, permet de diffuser en temps réel, sans aucun réglage, un flux vidéo capturé depuis son téléphone mobile. Le service est vite devenu populaire pour sa simplicité d'utilisation dans la retransmission en direct n'importe quel type d'événement. Meerkat s'est fait connaître lors de l'édition 2015 du South by South West (SXSW), grand raout des nouveautés technologiques, où il a attiré près de 100.000 utilisateurs en quinze jours. Cette ascension fulgurante a notamment convaincu l'acteur Jared Leto et d'autres investisseurs d'injecter plus de 10 millions de dollars dans son développement. Elle a aussi poussé Twitter à couper les accès permettant à ses utilisateurs de retrouver leur liste de followers, sonnant le glas de la croissance de sa communauté.

Meerkat souffre désormais de la concurrence de Twitter et Facebook, qui totalisent 320 millions et 1,6 milliard d'abonnés. Racheté par Twitter en mars 2015, Periscope est sortie de l'ornière ces dernières semaines à la faveur de l'affaire Serge Aurier et de l'opération commerciale ratée de François Hollande en visite à Showroom Privé. L'application pâtit aussi de l'investissement de Facebook dans la bataille pour la diffusion de vidéos en direct, soulignée par le lancement de Live. Avec 92% des utilisateurs de Periscope inscrits sur Facebook, l'outil de Mark Zuckerberg est aujourd'hui en pôle position pour remporter la bataille de la diffusion de vidéo en direct depuis un smartphone.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782258137
Meerkat dépose les armes face à Facebook et Periscope
Meerkat dépose les armes face à Facebook et Periscope
Pionnière de la diffusion de vidéos en direct depuis son smartphone, l'application au Suricate ne fait plus le poids face à Facebook et Twitter. Elle cherche à se réinventer.
http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/meerkat-depose-les-armes-face-a-facebook-et-periscope-7782258137
2016-03-08 17:25:00
http://media.rtl.fr/cache/syHPx71rGpipZeGmy4ko9w/330v220-2/online/image/2015/0930/7779894527_une-personne-se-sert-de-son-smartphone.jpg