Elles inventent le préservatif "œuvre d’art"

REPORTAGE - Trois sœurs viennent d’inventer ce concept unique qu'elles vendent dans le monde entier via une start-up qu’elles ont créée.

Les fondatrices de MadeinLove
Crédit : MadeinLove
Les fondatrices de MadeinLove

C’est grâce à une technologie brevetée aux États-Unis, qu’une œuvre d’art dessinée comme un tatouage sur la peau apparaît peu à peu dès lors que l’on déroule l’un des préservatifs que les sœurs Piétri mettent en vente. "Tout est parti d’une discussion entre sœurs un soir autour d’un verre", explique Julia 27 ans, l’aînée. "L’une de nous a raconté qu’elle avait eu une mauvaise expérience avec un préservatif bleu, ce qui avait eu sur elle un effet d’un 'tue l’amour'. Comme je cherchais depuis quelques mois un endroit où l’art n’avait jamais encore été exposé, nous avons tout de suite eu le déclic."

Voilà donc Manon, 22 ans, étudiante dans une école de commerce, Lisa, 25 ans graphiste et Julia monteuse vidéo lancée dans l’aventure. Elle créée leur start-up, contactent des artistes, des fabricants de préservatifs et achètent une nouvelle technologie breveté aux États-Unis pour avoir l’exclusivité de la commercialisation.

Un des exemple de leurs créations

Ainsi né "Made in love", la marque créée par ses trois sœurs originaires de Normandie, qui dans une petite boite en fer blanc, propose deux œuvres d’art originales et numérotées, sur des préservatifs ultra fins. À ce jour, quatre artistes dévoilent leur œuvre sur ce support pour le moins original

Faire du préservatif un atout érotique

"Notre idée était vraiment de repenser un produit considéré comme une contrainte. Nous avons eu envie d’en faire un atout érotique pour bannir les vieux tabous sexuels et redonner à l’intimité élégance et liberté", reprend Julia.

Aujourd’hui les 5.000 premiers préservatifs de la première collection de "Made in love" ont presque tous été écoulés dans des enseignes de Paris, Berlin ou encore Amsterdam et via leur boutique en ligne sur Internet dans le monde entier. La prochaine collection avec de nouveaux artistes devrait voir le jour dans le courant de l’année 2016 une fois que les trois sœurs auront récolté les fonds nécessaires grâce à la plateforme de financement participatif "KissKiss-BankBank".

"Pour la fabrication des préservatifs nous avons fait le choix de travailler avec une agence certifiée allemande (TUV). Nos préservatifs répondent donc à toutes les normes et certifications juridiques. Nous utilisons l'encre de tatouage certifié, qui est utilisé à l'origine sur la peau", continue Julia qui conclut : "Même si vous avez une activité sexuelle très élevée, l'encre ne créera aucune allergie".

La rédaction vous recommande
par Frédéric VeilleJournaliste RTL
Suivez Frédéric Veille sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782023334
Elles inventent le préservatif "œuvre d’art"
Elles inventent le préservatif "œuvre d’art"
REPORTAGE - Trois sœurs viennent d’inventer ce concept unique qu'elles vendent dans le monde entier via une start-up qu’elles ont créée.
http://www.rtl.fr/culture/lifestyle/elles-inventent-le-preservatif-oeuvre-d-art-7782023334
2016-02-23 16:40:32
http://media.rtl.fr/cache/w853OFHD-1fSQ4pBZR-HJA/330v220-2/online/image/2016/0223/7782023357_photo-fondatrices-madeinlove.jpg