Apple : pourquoi l'absence de virus sur Mac est une légende urbaine

INTERVIEW / ÉCLAIRAGE - La découverte du logiciel malveillant KeRanger sur OS X rappelle que les produits Apple sont également vulnérables.

Un iMac dévoilé lors d'une keynote d'Apple du 16 octobre 2014
Crédit : Benjamin Hue
Un iMac dévoilé lors d'une keynote d'Apple du 16 octobre 2014

Retour à la dure réalité pour les ordinateurs d'Apple. Pour la première fois de son histoire, le système d'exploitation OS X, embarqué dans les Mac, a été touché par un ransomware (un logiciel ayant pour but de soutirer de l'argent à l'utilisateur). KeRanger, celui qui a été diffusé par les pirates, exige ainsi de la victime qu'elle débourse environ 370 euros afin qu'elle puisse de nouveau accéder à ses données personnelles ayant été préalablement chiffrées par le logiciel. Une nouvelle qui rappelle aux utilisateurs que les terminaux de la marque à la pomme ne sont pas immunisés et peuvent aussi faire être touchés par des malwares (logiciels malveillants).

L'idée laissant entendre que les produits d'Apple étaient 100% sûrs a pourtant longtemps été véhiculée. La faute au fait que le concurrent Microsoft a longtemps outrageusement dominé le marché informatique avec Windows. "Il est plus simple de répandre un virus sur Windows parce que tout le monde a Windows et que beaucoup d'entreprises travaillent dessus", souligne Julie Gommes, consultante en cybersécurité, contactée par RTL.fr. Les hackers de l'époque avaient donc plutôt intérêt à dépenser leur temps pour attaquer Windows que Mac OS X.

Mais cette vérité d'autrefois n'est plus tout à fait exacte aujourd'hui, notamment parce que les produits Apple sont plus en vogue et que la sécurité de Windows s'est renforcée. Certains pirates peuvent donc trouver un intérêt à s'attaquer aux systèmes de la firme de Cupertino. "Les malwares sur Apple, ça commence à se voir. Personne n'est à l'abri", alerte la spécialiste.

OS X, système d'exploitation le plus vulnérable en 2015

S'il peut être légitime de penser qu'Apple semble avoir un "regard plus important" sur la sécurité, comme le remarque Julie Gommes qui constate que l'App Store est "difficile à contourner" et qu'il s'agit d'un "vrai argument de vente", il est en revanche inexact de penser que la structure de Mac OS X empêche toute intrusion de fichier malveillant.

Le ransomware KeRanger en est la preuve même. C'est par le biais d'une installation vérolée du logiciel de téléchargement Transmission, d'ordinaire fiable, que les pirates ont diffusé KeRanger qui s'infiltrait en toute discrétion dans le système de l'utilisateur avant de demander, trois jours plus tard, l'onéreuse rançon. En 2012, c'est le cheval de Troie Flashback qui avait infecté 600.000 Mac, ce qui représentait 1% des unités en circulation, selon l'entreprise Bitdefender.

En décembre 2015, les informaticiens américains de la National Vulnerability Database ont établi que OS X était le système d'exploitation avec le plus de failles de sécurité détectées. 384 vulnérabilités structurelles ont ainsi été dénombrées, contre 147 et 146 pour Windows 7 et Windows 8. Pour les mobiles, la tendance est la même : 375 vulnérabilités ont été relevées sur iOS (Apple) contre 130 sur Android (Google).

Les antivirus peuvent aussi servir sur Mac OS X

La menace sur Mac OS X existe d'autant plus parce que "la plus grosse faille de sécurité sur un ordinateur, c'est son utilisateur", affirme Julie Gommes. En effet, les pirates compteront toujours sur la négligence des internautes qui n'adoptent pas les "bonnes pratiques" en matière de sécurité lors d'une navigation sur le web. "Il est important de faire les mises à jour de ses logiciels, toujours réfléchir avant de cliquer sur un lien ou d'ouvrir un mail et ne pas installer n'importe quoi", explique l'experte en sécurité informatique.

Il est également recommandé d'avoir un antivirus (payant ou gratuit), même si OS X intègre déjà XProtect. Mais comme le remarquent des spécialistes, il est difficile de se reposer sur cet outil très rudimentaire en la matière. Toutefois, il est aussi important de rappeler que même le meilleur antivirus disponible sur le marché "ne remplace pas les bonnes pratiques".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782257190
Apple : pourquoi l'absence de virus sur Mac est une légende urbaine
Apple : pourquoi l'absence de virus sur Mac est une légende urbaine
INTERVIEW / ÉCLAIRAGE - La découverte du logiciel malveillant KeRanger sur OS X rappelle que les produits Apple sont également vulnérables.
http://www.rtl.fr/culture/futur/apple-pourquoi-l-absence-de-virus-sur-mac-est-une-legende-urbaine-7782257190
2016-03-09 06:00:00
http://media.rtl.fr/cache/dxpXBT3K99HwtOEJTx1Yig/330v220-2/online/image/2016/0308/7782260003_un-imac-devoile-lors-d-une-keynote-d-apple-du-16-octobre-2014.JPG