1 min de lecture Littérature

Sylvain Tesson se raconte dans "Une très légère oscillation" avec élégance

L'écrivain voyageur publie "Une très légère oscillation", le journal qu'il a tenu ces trois dernières années.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Sylvain Tesson publie "Une très légère oscillation", un journal tenu pendant 3 ans Crédit Image : BALTEL/SIPA | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Trois années pas banales pendant lesquelles Sylvain Tesson a frôlé la mort en tombant d'un toit après une soirée trop arrosée. Trois années d'une actualité mouvementée, souvent tragique, celle des attentats en particulier. Sylvain Tesson regarde et raconte tout cela avec une érudition impressionnante, une lucidité et un humour cinglants et une plume d'une élégance rare. 

L'un des plus beaux passages de son journal est consacré à Notre-Dame de Paris, rebaptisée Notre-Dame du Bon Secours. Chaque jour pendant des semaines, pour réapprendre à marcher, Tesson a emprunté l'escalier qui mène en haut des tours de la cathédrale.

À lire aussi
Michel Houellebecq expose ses photos au Palais de Tokyo Laissez-vous tenter
Michel Houellebecq : "Pour moi, Lassie reste le meilleur héros animal en littérature"

Sylvain Tesson sait concilier action, contemplation et réflexion. L'écrivain voyageur célèbre ici les beautés de la nature, le bonheur des rencontres, la hâte de vivre. Il s'épanche aussi sur ses agacements, ses indignations : le fanatisme religieux en général, l'islamisme en particulier ou encore Internet, une crise d'épilepsie mondiale écrit-il.

Un "pessimiste actif"

Les détracteurs de Sylvain Tesson pourraient lui reprocher d'être rétrograde ou réactionnaire voire misanthrope ! Lui laisse dire, il s'en fiche en réalité et on peut voir plutôt en lui un moraliste et un pessimiste sans doute sur la nature profonde de l'homme et le chaos du monde mais un pessimiste actif, toujours à la recherche du mouvement, de l'échappée vers ce qui, pour Sylvain Tesson, a le plus de prix, la liberté !

Et l'échappée, elle est à la portée de tous et à tout moment y compris à l'heure du petit déjeuner, comme il l’écrit dans le chapitre Couper le son.

Sylvain Tesson publie son journal tenu de 2014 à aujourd'hui, Une très légère oscillation aux éditions Equateurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Roman Sylvain Tesson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789138308
Sylvain Tesson se raconte dans "Une très légère oscillation" avec élégance
Sylvain Tesson se raconte dans "Une très légère oscillation" avec élégance
L'écrivain voyageur publie "Une très légère oscillation", le journal qu'il a tenu ces trois dernières années.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/sylvain-tesson-se-raconte-dans-une-tres-legere-oscillation-avec-elegance-7789138308
2017-06-28 10:07:00
http://media.rtl.fr/cache/J2BrYI8RvBLfAgxh_QtKXw/330v220-2/online/image/2017/0628/7789138345_sylvain-tesson-publie-une-tres-legere-oscillation-un-journal-qu-il-a-tenu-pendant-3-ans.jpg