1 min de lecture Littérature

Antoine Laurain : "Il y avait dans ces années 50 une certaine douceur de vivre"

RENCONTRE - L'écrivain publie son nouveau livre "Millésime 54" aux éditions Flammarion. Une savoureuse remontée dans le temps à travers les pages.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Télécharger Antoine Laurain : "Dans les années 50, il y avait une certaine douceur de vivre" Crédit Image : capture d'écran YouTube | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Le Service Culture

Un garçon doté d'une imagination effervescente à qui l'on doit notamment Le chapeau de Mitterrand, un autre cru de qualité adapté à la télévision. En prenant de la bouteille, Antoine Laurain ne perd rien de son talent à raconter des histoires teintées de merveilleux.

Un soir de septembre 2017, quatre voisins que le hasard a réunis ouvrent et partagent une bouteille de beaujolais 1954. Le lendemain, ils se réveillent dans le Paris de 1954. Une idée qu'est allé chercher Antoine Laurain dans les albums de Doisneau et Brassaï. "Il y avait quand même dans ces années 50 une certaine douceur de vivre, un certain charme".

Parmi les personnages principaux, on retrouve Magalie la jolie restauratrice en porcelaine, Julien, barman au Harry's Bar, Hubert le sympathique fils de famille et Bob, un touriste américain de passage dans la capitale. Ils découvrent le Paris des autobus à plateformes, des poinçonneurs du métro, des tractions avant, des marchandes de quatre saisons et des vitriers.

À lire aussi
Eric-Emmanuel Schmitt et Stéphane Bern a la bonne heure
Eric-Emmanuel Schmitt dans A La Bonne Heure

Une ville au délicieux parfum d'autrefois qu'Antoine Laurain restitue avec une irrésistible justesse. "Il fallait que le décor soit vrai" assure l'auteur de Millésime 54.

Également dans "Laissez-vous tenter"

Une magnifique escapade en pleine nature. C'est ce qui vous attend aussi en Normandie, à Giverny. Au programme : une ballade dans les jardins de Claude Monet et la découverte de la nouvelle exposition du musée des Impressionnismes qui célèbre le Japon. 

Côté musique, le nouvel album du violoncelliste français Christian-Pierre La Marca réunit les plus grands compositeurs français et russes. C'est le Classique d'or RTL du mois d'avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793047116
Antoine Laurain : "Il y avait dans ces années 50 une certaine douceur de vivre"
Antoine Laurain : "Il y avait dans ces années 50 une certaine douceur de vivre"
RENCONTRE - L'écrivain publie son nouveau livre "Millésime 54" aux éditions Flammarion. Une savoureuse remontée dans le temps à travers les pages.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/antoine-laurain-il-y-avait-dans-ces-annees-50-une-certaine-douceur-de-vivre-7793047116
2018-04-17 13:50:41
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_8rZizzdI2sTagAJT3zXbQ/330v220-2/online/image/2018/0417/7793049283_l-ecrivain-antoine-laurain.PNG