2 min de lecture Faits divers

Reims : il tue sa mère parce qu'elle avait oublié de lui téléphoner

Un homme de 42 ans a avoué avoir tué sa mère adoptive qui ne l'avait pas appelé comme elle l'avait promis.

Une voiture de police (illustration).
Une voiture de police (illustration). Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Léa Stassinet

Il a expliqué aux policiers être en colère contre sa mère qui lui avait promis de l'appeler le vendredi 6 janvier. Et comme elle ne l'a pas fait, il l'a tuée, avec une violence rare. Mardi 10 janvier, un homme de 42 ans a été mis en examen pour assassinat. C'est la sœur de la victime, inquiète de ne pas avoir de nouvelles, qui a lancé l'alerte. 

C'est un voisin qui a trouvé le corps de la victime à son domicile, dans un bain de sang. "Peu après, les enquêteurs de la sûreté départementale ont appréhendé un homme à proximité", explique le procureur de la République Matthieu Bourrette à LCI. Il s'avère que ce dernier, retrouvé avec du sang sur ces vêtements n'est autre que le fils adoptif de la victime âgée de 78 ans. Le magistrat poursuit : "Il a tout de suite reconnu être l'auteur du crime et a livré ses motivations un peu plus tard en garde à vue". 

À lire aussi
Une voiture de pompiers dans les rues de Paris en janvier 2013 (photo d'illustration) faits divers
Var : bloqué dans une voiture au soleil, un enfant dans un état grave

Durant son audition, le suspect livre des détails glaçants. "Il a été très méticuleux et précis", ajoute le procureur. Il explique alors aux policiers avoir attendu toute la journée du 6 janvier un appel de celle qu'il appelle "sa mère de cœur". Et même si celle-ci l'a appelé le lendemain, il avait déjà décidé de la tuer lors de leur rencontre prévue le 8. 

Frappée à mort à l'aide d'une serpe et de couteaux

Chaque dimanche, celui qui avait déjà fait l'objet d'une hospitalisation libre suite à des problèmes psychiatriques est conduit chez sa mère par une ambulance. Il détaille ensuite aux policiers leur entrevue du dimanche 8 janvier. Après avoir fait chuter sa mère au sol, il indique l'avoir frappée à de nombreuses reprises à l'aide d'une serpe et de plusieurs couteaux, avant de la traîner au sol et de l'enfermer dans un placard. Matthieu Bourrette raconte que les premiers éléments mettent en évidence "un acharnement dont le mis en cause a fait preuve en portant ses coups : fracture du crâne, plaies multiples au bras, thorax, genou, épaule, flanc droit..." . 

Après le meurtre, le quadragénaire affirme avoir "un peu nettoyé les pièces", puis mangé et "regardé la télévision". Il aurait ensuite volé de la monnaie à sa mère adoptive pour sortir s'acheter à manger. Il est ensuite revenu au domicile de la victime et reparti, "de peur de se faire disputer pour ce qu'il avait fait". 

Il était déjà connu de la justice "pour des faits de vols et dégradations", selon le procureur. Par le passé, il aurait déjà été violent envers sa mère adoptive, qui n'avait pas voulu porter plainte et désirait continuer à voir celui qui souffre "d'une pathologie psychiatrique lourde et ancienne", selon le parquet.

Placé en détention provisoire, des experts psychiatres devront maintenant établir si le meurtrier présumé est responsable ou non pénalement, et s'il peut faire l'objet d'une condamnation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Reims
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786689906
Reims : il tue sa mère parce qu'elle avait oublié de lui téléphoner
Reims : il tue sa mère parce qu'elle avait oublié de lui téléphoner
Un homme de 42 ans a avoué avoir tué sa mère adoptive qui ne l'avait pas appelé comme elle l'avait promis.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/reims-il-tue-sa-mere-parce-qu-elle-avait-oublie-de-lui-telephoner-7786689906
2017-01-11 19:05:59
http://media.rtl.fr/cache/1qpGV4-3thj_ruIEIpachw/330v220-2/online/image/2016/0616/7783709338_voiture-de-police-illustration.jpg