Manuel Valls porte de Vincennes : "la France sans les juifs de France n'est plus la France"

Des milliers de personnes dont le Premier ministre étaient présentes samedi soir devant la supérette casher où a eu lieu la prise d'otages vendredi.

Manuel Valls, Porte de Vincennes à Paris, lors du rassemblement en hommage aux victimes de la prise d'otages.
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Manuel Valls, Porte de Vincennes à Paris, lors du rassemblement en hommage aux victimes de la prise d'otages.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi soir à Paris, porte de Vincennes devant la supérette casher où quatre personnes ont été tuées la veille par un homme se réclamant du groupe État islamique.

Manuel Valls est arrivé vers 19h25 sous les applaudissements à ce rassemblement à l'initiative du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). Il a déclaré que "la France sans les juifs de France n'est plus la France".

Nous sommes tous aujourd'hui Charlie, tous policiers, tous des juifs de France

Manuel Valls

Arrivé par surprise au rassemblement convoqué par le Crif, le Premier ministre a dit que "les juifs de France, depuis de nombreuses années, ont peur" proclamant aussi : "Nous sommes tous aujourd'hui Charlie, tous policiers, tous des juifs de France".

De nombreuses personnalités politiques ou associatives étaient présentes. Notamment Bernard Cazeneuve, Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem, mais aussi les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Claude Bartolone et Gérard Larcher, le maire de Paris, Anne Hidalgo et l'ancienne ministre UMP Valérie Pécresse.

Des pancartes disant "Je suis juif" ou "Je suis hyper casher"

Les manifestants brandissaient de petites pancartes proclamant : "Charlie Juif Flic : je suis la République". Des affichettes étaient brandies avec le nom des victimes. La formule "je suis" était en blanc, "la République" en rouge sur un fond marine.

Des personnes criaient "Je suis Juif" sur le mode de "Je suis Charlie" mais aussi "morts parce que Juifs" ou "Je suis hyper casher", du nom de la supérette attaquée par le jihadiste.

Des manifestants agitaient des drapeaux français et la foule a chanté la Marseillaise. Quelques personnes ont aussi chanté "Merci M. Chalghoumi", du nom de l'imam de Drancy qui était présent.

Le ministre de l'Intérieur pris à partie

D'autres au contraire ont entouré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en criant "Sécurité ! sécurité !" ou "Non au laxisme !". Il y a eu aussi quelques cris "Taubira démission !".

Une lecture du nom des victimes était prévue. Toutes les personnalités présentes ont observé une minute de silence avant l'arrivée de Manuel Valls.

La circulation avait été coupée dans les rues reliant la capitale à Vincennes.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776168281
Manuel Valls porte de Vincennes : "la France sans les juifs de France n'est plus la France"
Manuel Valls porte de Vincennes : "la France sans les juifs de France n'est plus la France"
Des milliers de personnes dont le Premier ministre étaient présentes samedi soir devant la supérette casher où a eu lieu la prise d'otages vendredi.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/rassemblement-porte-de-vincennes-manuel-valls-est-sur-place-7776168281
2015-01-10 19:48:00
http://media.rtl.fr/cache/iz81PH-vXm7a7V2TfWz34w/330v220-2/online/image/2015/0110/7776168559_000-par8070888.jpg