Syrie : l'horreur quotidienne à Alep

Des témoignages poignants d'habitants d'Alep mettent en lumière la situation dramatique que vivent chaque jour les habitants de la ville, sous les bombardements.

>
Syrie : l'horreur quotidienne à Alep Crédit Image : APA IMAGES/SIPA Crédit Média : Adeline François Télécharger

"C'était mercredi matin, j'attendais avec d'autres habitants devant la boulangerie du quartier que le pain soit prêt. On a entendu l'avion, deux missiles sont tombés sur les gens attroupés. Mon voisin et moi étions debout à une vingtaine de mètres, ça nous a sauvé. Tout autour de moi, les corps gisaient au sol ou sous les décombres. Le plus terrible à avouer, c'est que devant ce spectacle horrifiant, j'ai eu un regret pour le pain perdu. Des galettes de pain encore toutes chaudes, trempées de sang et de poussière, gisaient sur la chaussée. Je me suis surpris à calculer l'énergie perdue par ceux qui avaient transporté la farine jusqu'à la boulangerie, puis le carburant qu'il a fallu pour faire tourner les fours. Le siège d'Alep et la pénurie sont-ils en train de nous arracher notre humanité ?".

Ce témoignage, c'est celui d'Abu Salim ce matin dans Libération. Il vit dans les quartiers est et il communique avec le journal via la messagerie Whatsapp. "Et pendant ce temps à Alep" titre Libé en une, avec notamment une double page de témoignage d'habitants. Il y a donc Abu Salim, mais il y aussi Oum Ayahm, mère de 4 enfants, prise d'angoisse depuis que la principale station de pompage de l'eau a été bombardée. Il ne lui reste que trois bassines et deux seaux. Mourir de soif vaut-il mieux qu'être tué ? J'ai honte écrit Johan Hufnagel, j'ai honte de mon impuissance et de celle de LibérationPascal coquis semble lui répondre dans les DNA : la barbarie a toujours quelque chose de fastidieux. c'est sans doute pour ça, par ennui et lassitude, par fatalisme aussi, que l'occident se désintéresse autant du sort d'Alep.

Le drame des civils piégés dans Alep titre de son coté le Figaro. Certaines sources sur place affirment que des pressions sont exercées par les plus radicaux des rebelles  pour empêcher les civils de quitter Alep-est. Sans les civils autour d'eux,  les rebelles savent très bien qu'ils sont condamnés écrit Georges Malbrunot. Des tracts ont été lancés à  la population par le régime. On peut y lire "Vous savez que le monde entier vous a abandonnés, ils vous ont laissé seuls face à votre destin".

François Hollande, seul face à son destin

Et s'il se rebellait ? Et s'il ne passait pas par la primaire ? Petite musique de ces derniers jours qui sonne un peu plus fort ce matin dans Le Parisien-Aujourd'hui en France. C'est aujourd'hui que commence le dépôt des candidatures pour la primaire de la gauche, mais le chef de l'État a bien l'intention de contourner cet obstacle, dangereux pour un président sortant. Cela se transforme en référendum contre vous explique un ministre. Enjamber la primaire, ce cas de figure hérisse au plus haut point tous ceux qui rêvent de battre le président dans ce combat singulier, à commencer par l'avocat Arnaud Montebourg, qui menace carrément de porter plainte. Pendant ce temps, certains rient sous cape. La primaire de la gauche sera une machine à disloquer le PS dit Jean-Luc Mélenchon, toujours dans Le Parisien. Mélenchon, dont la parole n'a jamais autant porté. Le Huffington Post publie ce matin son baromètre mensuel YouGov dont la première place est occupée, et c'est inédit, par Mélenchon, devant Macron et Fillon.

Jean-Luc Mélenchon qui fait aussi ce matin la une de L'Opinion qui constate que dans cette campagne, le président de la France insoumise fait souvent les mêmes constats que la présidente du FN, sur les élites, sur l'Allemagne, la Russie et de plus en plus sur l'Europe. Mélenchon, Le Pen...les mêmes mots pour le dire.

Ich Bin Charlie

C'est ce matin que sort la version allemande de Charlie Hebdo. Ce n'est pas un hasard, c'est en Allemagne que le Charlie d'après les attentats du 7 janvier, le fameux numéro des survivants, s'était le mieux vendu hors de France, à 70.000 exemplaires. Le Charlie allemand sera un mélange d'articles traduits du Charlie français et d'articles originaux. Les unes, par exemple, ne seront pas les mêmes. "On va épargner Fillon aux Allemands", ironise Riss dans Le Monde.

Ce Charlie allemand est fabriqué par 12 journalistes basés des deux cotés du Rhin dans une répartition qui n'a pas été dévoilée, sécurité oblige. La rédactrice en chef travaille sous un pseudonyme et l'imprimeur et le distributeur taisent eux aussi leur identité. Et la une du premier numéro montre Angela Merkel, à plat ventre sur une plateforme chez un garagiste Volkswagen avec la légende "Un nouveau pot d’échappement et c’est reparti pour quatre ans".

On termine avec les rebelles ultimes...

Avec cette histoire fantastique que nous raconte le mensuel Soixante-Quinze. Il y a tout juste 10 ans, l'horloge du Panthéon s'était soudainement remise à fonctionner. Elle ne donnait plus l'heure depuis 50 ans, depuis qu'un employé l'avait saboté parce qu'il en avait marre de la remonter tous les jours. Depuis l'horloge s'était rouillée, et sa restauration coûtait beaucoup trop cher. Mais elle s'est donc mystérieusement remise en marche et ce jour-là, l'administrateur du monument a vu débouler  dans son bureau 4 inconnus venus l'informer que depuis un an, ils s'étaient installés clandestinement et avaient restauré et remis en état la vieille horloge. 

Sans autorisation et à l'insu de tous, le groupe d'activiste baptisé Untergunther avait même installé un atelier   au sommet du bâtiment, sous les meurtrières de la galerie circulaire située à la base du dôme. Ils ont démonté l'horloge, nettoyé les pièces avec les produits adaptés, remplacer câbles et poulies et refait la pièce abîmée par l'ouvrier malveillant. Du très beau travail. Ils n'ont rien demandé en échange, une plainte a quand même été déposée, elle sera classée sans suite...

La rédaction vous recommande
par Adeline FrançoisJournaliste RTL
Suivez Adeline François sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786066395
Syrie : l'horreur quotidienne à Alep
Syrie : l'horreur quotidienne à Alep
Des témoignages poignants d'habitants d'Alep mettent en lumière la situation dramatique que vivent chaque jour les habitants de la ville, sous les bombardements.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/la-revue-de-presse-du-01-decembre-2016-syrie-alep-7786066395
2016-12-01 09:58:00
http://media.rtl.fr/cache/1HCvYk5IcThWOg6lk53C7A/330v220-2/online/image/2016/1001/7785077720_des-civils-cherchent-des-victimes-dans-les-decombres-apres-un-bombardement-de-l-armee-syrienne-a-alep-le-9-juin-2016.jpg