Infarctus : quels sont les signes chez la femme ?

ÉCLAIRAGE - Chaque année, le nombre de femmes victimes d'infarctus augmente de 5%. Une hausse principalement liée à des symptômes souvent trompeurs, qui peuvent empêcher de les déceler.

Infarctus : quelles sont les signes chez la femme ?
Crédit : WILLIAM WEST / AFP
Infarctus : quelles sont les signes chez la femme ?

Souffle court, douleurs dans la poitrine et dans le bras gauche. Chez un homme, les signes qui annoncent un infarctus du myocarde sont bien connus du grand public. Malheureusement les femmes ne semblent pas avoir cette "chance". Très peu sont ceux à savoir que les symptômes de l'infarctus divergent selon les sexes. 54% des personnes victimes d'un malaise cardio-vasculaire sont des femmes. L'infarctus est la première cause de mortalité chez les femmes.

Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire publié le 8 mars et intitulé "Les femmes au cœur du risque cardiovasculaire", l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), dévoile une progression alarmante du nombre d'infarctus. Chaque années, le nombre de femmes âgées de 45 à 54 ans victimes d'un infarctus augmente de 5% et, ce, depuis 2009. La Fédération Française de Cardiologie (FFC) insiste donc pour que l'ensemble des acteurs de la santé publique se mobilise sur la prévention et la prise en charge

Des symptômes différents de ceux des hommes

Chez la femme jeune, les symptômes sont trompeurs. Ils ne sont pas tout à fait similaires à ceux des hommes. Les signes avant-coureurs d'un malaise cardiovasculaire sont nombreux : des douleurs au niveau du thorax (ou vers le milieu du dos), qui irradient le bras gauche jusqu'à à la mâchoire ; des palpitations surtout lors d'un effort ; des difficultés à respirer associées à une forte fatigue persistante, ainsi que des nausées, des vomissements, des sueurs ou encore des brûlures à l'estomac.

>
Les femmes et le risque cardiovasculaire

Cette brûlure dans la poitrine peut fréquemment être confondue avec de l'anxiété ou des crises d'angoisse, principalement liées aux obligations quotidiennes. De ce fait, les femmes ne sont pas nécessairement attentives face à des symptômes qui peuvent parfois passer inaperçus pour les premières concernées comme pour les médecins. Selon la présidente de la FFC, le professeur Claire Mounier-Vehier, il est urgent "d'engager des actions marquantes d'information auprès des femmes et des professionnels de santé". 

Une évolution défavorable de l'hygiène de vie

Il semblerait que les femmes rattrapent leur "retard" quant au mode de vie des hommes. "Nous faisons face à une épidémiologie préoccupante, notamment chez les jeunes femmes, qui s'explique essentiellement par l'évolution de leur mode de vie avec l'adoption, depuis 30 ans, des mêmes comportements à risque que les hommes", explique la présidente de la FFC. En effet, le tabagisme régulier a doublé chez les femmes âgées de 55 à 64 ans, entre 2005 et 2014.

Outre une hygiène de vie considérée comme défavorable, les femmes connaissent également une exposition à des facteurs hormonaux spécifiques tout au long de leur vie. Les premiers sont la contraception avec œstrogènes de synthèse, la grossesse avec des risques thrombotiques, vasculaires et métaboliques ainsi que la ménopause

Sensibiliser et accompagner les femmes à risque

La Fédération Française de Cardiologie met donc en place des actions concrètes pour lutter contre l'infarctus chez la femme. Il est entre autres recommandé d'informer et d'accompagner les femmes à risque, ainsi que de mobiliser la médecine du travail. Mais la FFC souligne le développement de programmes de recherche spécifiquement consacrés aux femmes. 

Afin de sensibiliser le plus grand nombre, l'association a lancé une large campagne intitulée "Préjugés", accompagnée d'un court-métrage réalisé par Maïwenn. La morale : profiter de la vie tout en prenant soin de son cœur. 

>
Préjugés – Une réalisation signée Maïwenn
La rédaction vous recommande
par Ana Boyrie
Suivez Ana Boyrie sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782259638
Infarctus : quels sont les signes chez la femme ?
Infarctus : quels sont les signes chez la femme ?
ÉCLAIRAGE - Chaque année, le nombre de femmes victimes d'infarctus augmente de 5%. Une hausse principalement liée à des symptômes souvent trompeurs, qui peuvent empêcher de les déceler.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/infarctus-quels-sont-les-signes-chez-la-femme-7782259638
2016-03-10 12:22:00
http://media.rtl.fr/cache/d-98z6LZTQ5JGiTKCrjgWg/330v220-2/online/image/2016/0310/7782304436_infarctus-quelles-sont-les-signes-chez-la-femme.jpg