Il y a aussi eu des bonnes nouvelles en 2015

REPLAY - La presse revient sur les drames de cette année 2015, mais aussi sur les bonnes nouvelles, comme la réconciliation entre les États-Unis et Cuba.

>
Il y a aussi eu des bonnes nouvelles en 2015 Crédit Image : MANDEL NGAN / AFP Crédit Média : Adeline François Télécharger

Tous les journaux n'ont qu'une seule idée en tête ce 31 décembre : tourner la page, mais ne rien oublier. "Après 2015, tout est à réinventer !", titre ce matin L'Humanité. "2015... Année chocs", renchérit Libération qui publie trois clichés en Une. On y voit l'un des frères Kouachi sortir de sa voiture pour abattre le policier Ahmed Merabet à Paris le 7 janvier. En dessous, la terrible photo du petit Aylan, dont le corps a été retrouvé sur une plage turque en pleine crise migratoire. Et enfin Marine Le Pen les bras levés, les yeux fermés derrière un fond bleu nuit.

Tous vos journaux regardent dans le rétro ce matin. "2015 demeurera à jamais dans notre mémoire comme l'année de l'effroi, l'année où la violence aveugle qui ensanglante tant de pays sera arrivée jusqu'au cœur de nos vies", commente l'éditorialiste Guillaume Goubert dans La Croix. Le mensuel Causette ajoute "Il n'y a bien que la météo qui n'aura pas été pourrie en 2015... Et même ça, c'était pas vraiment bon signe".

"N'oublions pas les bonnes nouvelles", nous dit Le Parisien qui cite Voltaire dans son édito : "Les bonnes nouvelles sont toujours retardées, et les mauvaises ont des ailes." Frédéric Vézard poursuit : "Promis, en 2016 nous accorderons à ces informations la place qu'elles méritent". Le quotidien commence dès aujourd'hui en listant les points positifs de l'année 2015. Les pandas ne sont plus en voie de disparition, l'épidémie d'Ebola c'est fini, la générosité des Français a encore augmenté, les grandes puissances se sont accordées autour du nucléaire iranien puis pour protéger la planète, Cuba et Washington se sont bel et bien réconciliés et les Saoudiennes ont voté pour la première fois.

La Croix met à l'honneur ceux qui "font le bien sans faire de bruit". Un bénévole de la Croix Rouge, un élu municipal, un ingénieur... Le dossier est rempli de pépites. "C'est grâce à la somme de tous ces petits gestes que le tissus social ne craque pas et que l'humanité reste debout", écrit Guillaume Goubert. "'Aussi radical que soit le mal, il n’est pas aussi profond que la bonté'. Ces mots du philosophe Paul Ricœur seront notre viatique", affirme l'éditorialiste.

La rédaction vous recommande
par Maxence Lambrecq
Suivez Maxence Lambrecq sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781096549
Il y a aussi eu des bonnes nouvelles en 2015
Il y a aussi eu des bonnes nouvelles en 2015
REPLAY - La presse revient sur les drames de cette année 2015, mais aussi sur les bonnes nouvelles, comme la réconciliation entre les États-Unis et Cuba.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/il-y-a-aussi-eu-des-bonnes-nouvelles-en-2015-7781096549
2015-12-31 11:21:00
http://media.rtl.fr/cache/2BDADBLRVAwl2lMCVXCCgg/330v220-2/online/image/2015/1231/7781097857_000-was8968701.jpg