Nouvelles révélations sur le déroulé des attentats du 13 novembre

REPLAY - Des détails glaçants ont été fournis par les documents de procédure rédigés après les attaques.

>
La revue de presse du 28 décembre Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP Crédit Média : Adeline François Télécharger

Coup de chapeau aux stadiers et aux systèmes de contrôle. Le 13 novembre dernier, les trois kamikazes, qui se sont fait exploser à l'extérieur du stade, ont tout fait pour essayer de s'installer dans les tribunes, au beau milieu des 80.000 spectateurs venu assister au match France-Allemagne. Le Figaro dévoile ces informations ce matin. Plusieurs tentatives d'intrusion ont été effectuées, porte N entre 20h30 et 20h45, puis porte D à partir de 21h05. Les essais "rusés" n'ont pas été concrétisés. Impossible de franchir le tourniquet électronique sans billet valide. On ose à peine imaginer, ce matin, le carnage qui a alors été évité.

L'épouse d'un terroriste se dit "fière"

Dans les 5.300 pages de procédures, qui ont déjà été rédigé depuis cette nuit d'horreur, on découvre aussi que le commando des terrasses a tiré plus de 400 coups de feu en 20 minutes, ou qu'un SMS est envoyé vers un correspondant belge à 21h42 : "C'est parti, on commence". Des détails sordides sont également fournis : un des terroristes du Bataclan est monté sur scène jouer du xylophone, avec un sourire sadique, alors qu'il venait déjà de tuer des dizaines de personnes.

L'épouse de Samy Amimour, l'un de ces terroristes, dévoile elle sa cruauté sur Internet depuis Mossoul en Irak. Le Parisien - Aujourd'hui en France révèle "Des confessions glaçantes", avec l'histoire de Kahina, 18 ans. Cette lycéenne en région parisienne a croisé la route de Samy dans un bus qu'il conduit, lui, le chauffeur de la RATP. S'ensuivent des échanges sur Internet, avant que la radicalisation ne commence. Samy part alors en Syrie. Elle décide de le rejoindre juste avant de passer le bac. Place au mariage puis à "un appart tout meublé, avec cuisine équipée, deux salles de bains, trois chambres, pas de loyer, pas de mendiant dans les rues". Kahina raconte son quotidien à une de ces amies restées en France. Au lendemain du 13 novembre, elle l'interroge : "T'es choqué des attentats ? LOL! Un des kamikazes du Bataclan était mon mari...il s'est fait exploser, ham-dulilah...Alors, tu veux toujours continuer à te pavaner sur Panam ?"..."La vie, c'est pas paix, paix, paix, amour, bisou, lâche-t-elle sur Internet....Tu nous tues, je te tue, tu nous combats, je te combats"... Depuis, Kahina a donné naissance à un enfant, écrit sobrement Le Parisien, son mari a lui été inhumé à La Courneuve de manière anonyme, et au soir du réveillon de Noël. 

Les "cryptogrammes de sécurité" vont changer

Considérations plus lègères : nos cartes bleues ont surchauffé dans les semaines avant Noël .42 millions de transactions ont ainsi été enregistrées le 5 décembre dernier. Un article des Echos rappelle ce record avec un diagramme à l'appui : sur la période, +11% de transactions par rapport à l'année dernière. Parfois 1.000 débits par seconde. En cause : les achats en ligne. Ce petit bout de plastique de 8 cm sur 5 occupe aussi une double page du Parisien Aujourd'hui en France. "Les super cartes bancaires débarquent" annoncent-ils. 

Pour faire face aux fraudes, le fameux "cryptogramme" de 3 chiffres est actuellement utilisé. Demain, ces 3 chiffres figureront sur un petit écran, toujours au dos de votre carte, et changeront toutes les 20 minutes, automatiquement. "Fini le caissier qui prend en note discrètement vos coordonnées pour les réutiliser sur le Net" assure Gilles Defendini, PDG de Secuvad, une société spécialisé dans la lutte contre la fraude. "Mais, attention, sur des sites étranger, ce cryptogramme n'est pas toujours demandé, et puis les fraudeurs s'adaptent assez rapidement à cette nouvelle technologie. Leur réactivité est terrifiante" conclut-il dans les colonnes du Parisien - Aujourd'hui en France.

L'Enfer du Nord plus si infernal?

 Une des plus célèbres courses cyclistes serait en péril. "Faudra-t-il raccourcir la distance du Paris-Roubaix ?" s'interroge ce matin La Voix du Nord dans ses pages sportives. "Supprimer des secteurs pavés, démarrer "l'Enfer du Nord" à St Quentin et non à Compiègne, proposer une course au rabais, pour ne pas dépasser les 200 kilomètres de courses : tel est l'objectif de l'UCI, l'Union cycliste internationale.

"Pour faire simple, il est essentiellement de questions de gros sous et de luttes d'influences" résume Frédéric Ret-sin..."L'UCI veut mondialiser la discipline... lisser le calendrier... et imposer à Amaury Sport organisation, ASO, qui organise le Tour de France, le Paris Roubaix et bien d'autres classiques, des règles très strictes"..."Pas sûr que les coureurs et le monde du vélo en sortent gagnants" résume le quotidien nordiste.

La rédaction vous recommande
par Maxence Lambrecq
Suivez Maxence Lambrecq sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781045996
Nouvelles révélations sur le déroulé des attentats du 13 novembre
Nouvelles révélations sur le déroulé des attentats du 13 novembre
REPLAY - Des détails glaçants ont été fournis par les documents de procédure rédigés après les attaques.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/nouvelles-revelations-sur-le-deroule-des-attentats-du-13-novembre-7781045996
2015-12-28 10:26:02
http://media.rtl.fr/cache/xTankUH5mVrkDOWR9LmrjA/330v220-2/online/image/2015/1216/7780871941_le-bataclan-un-mois-apres-les-attentats.jpg