3 min de lecture Manifestations

Coup d'envoi de la grève des routiers contre la réforme du travail

Des actions ont été mises en place à Rouen, Caen, Gennevilliers, Toulouse, ou encore Nantes pour protester contre la réforme du Code du travail.

Philippe Robuchon RTL Soir Week End Philippe Robuchon
>
Télécharger Coup d'envoi de la grève des routiers contre la réforme du travail Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Crédit Média : Franck Antson et Frédérick Veille | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux avec La rédaction numérique de RTL et AFP

Des routiers CGT et FO ont entamé ce lundi 25 septembre, un mouvement reconductible contre la réforme du Code du travail, en ciblant dès l'aube des axes de circulation et des dépôts de carburant dans toute la France. 

Le coup d'envoi a été donné par une trentaine de grévistes qui ont bloqué, dans la nuit de dimanche à lundi, le trafic des poids lourds sur une autoroute dans le Nord, tout près de la Belgique. 

À lire aussi
La CGT organisait une manifestation contre les ordonnances réformant le code du travail à Paris jeudi 19 octobre cgt
Réforme du code du travail : entre 5.500 et 25.000 manifestants à Paris

D'autres actions ont ensuite été mises en place au Havre, à Rouen, Caen, Bordeaux, La Rochelle, Marseille, Lyon ou encore Nantes. Depuis l'échec mercredi des discussions avec le gouvernement, la ministre des Transports a pourtant tenté de calmer le jeu. "La bonne réponse, ce n'est pas le blocage mais le dialogue", a plaidé Elisabeth Borne, assurant que "le gouvernement est très mobilisé pour éviter le dumping social". 

La grogne sociale s'est étendue ce lundi 25 septembre à plusieurs régions de France. Déployées en nombre à travers le territoire, les forces de l'ordre ont délogé les manifestants à plusieurs points stratégiques.

Seules deux opérations escargot en cours

À la mi-journée, il ne restait plus que deux opérations escargot en cours, selon Jacques Vérité, secrétaire général de la CGT Transports. On observe donc des ralentissements sur l'axe Lille-Paris où la cinquantaine de manifestants s'est rabattue sur la nationale après avoir été délogée par les CRS plus tôt dans la matinée. Sur l'A2, en direction de la Belgique, une opération escargot près de Valenciennes est également  en cours. 

Le nord de la France a été particulièrement touché par la grève des routiers. Ce lundi 25 septembre, un convoi de routiers une soixantaine de poids lourds avait bloqué la plateforme multimodales de Dourges, dans le Pas-de-Calais. Les délégués Force Ouvrière et CGT, qui ont mobilisé leurs troupes en cette journée de grève, assurent que ces blocages sont essentiels pour protester contre la réforme du Code du Travail, dont les cinq ordonnances ont été publiées ce 23 septembre au Journal Officiel.  

Sur l'A1, dans le sens Lille-Paris, des perturbations ont également été constatées.  À hauteur de Carvin, une soixantaine de routiers a bloqué l'autoroute avant d'avoir été stoppé par les CRS.

À Donges, près de Saint-Nazaire, les forces de l'ordre ont également mis fin à l'opération des manifestants qui tentaient de bloquer la raffinerie.

À Caen, l'opération escargot tenue sur le périphérique extérieur a également été interrompue par une vingtaine de policiers. "C'est une situation totalement inédite sur Caen, ils nous empêchent de faire notre barrage filtrant. Même les précédents gouvernements nous a toujours laissé manifester là où l'on travaille, à savoir sur le bitume", a déploré Jean-Marc Lambert, manifestant de la CGT, au micro de RTL. 

À Arras, l'opération escargot a également tourné court. À Seclin, les policiers et CRS ont contraint les manifestants à renoncer. "On nous a interdit de continuer l'opération escargot, avec la menace de nous retirer notre permis de conduire pour entrave à la circulation. On agit aussi par ordonnances sur les manifestations. C'est la première fois que cela m'arrive", témoigne Sandy Penne, membre de la CGT Transports. 

En Île-de-France, les blocages se sont concentrés près de Gennevilliers, sur l'A86. Des routiers bloquent actuellement la zone portuaire. Très peu nombreux, les militants de FO et de la CGT tentent actuellement de rassembler en distribuant des tracts. "C'est le désespoir qui nous anime. J'espère qu'on va réussir à mobiliser tout le monde et que cette mobilisation prendra dans les semaines qui vont arriver", confie Samir, délégué CGT.

Dans le sud de la France, des ralentissements ont été observés près de Toulouse, au niveau du péage Eurocentre sur l'A62. L'intervention des policiers a également mis fin au mouvement dans le sud de la France. 

60 points de ravitaillement en pénurie totale

Le manifestants ont tenté de bloquer raffineries et dépôts pétroliers afin d'empêcher le ravitaillement des points de vente de carburant. "Nous avons pris des mesures pour empêcher les blocages", a déclaré Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, au micro de RMC et BFM TV. 

Pourtant, au vu du mouvement social qui se profilait, de nombreux automobilistes se sont rués sur les stations essence, entraînant ainsi des pénuries de carburant dans certaines d'entre elles. D'après le site Monessence.fr qui répertorie les des stocks dans l'hexagone, 60 points de ravitaillement sont donc en rupture totale tandis que 92 sont en rupture partielle de carburant. 

En Bretagne, une dizaine de sites observent des problèmes de stocks. En Ile-de-France, plus de cinquante stations ont été prises d'assaut et ont ainsi une quantité de carburant limitée. Dans le sud, cette pénurie n'est actuellement pas visible. Selon la carte de Monessence.fr, une unique station à Marseille est en difficulté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Code du travail Trafic routier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790218927
Coup d'envoi de la grève des routiers contre la réforme du travail
Coup d'envoi de la grève des routiers contre la réforme du travail
Des actions ont été mises en place à Rouen, Caen, Gennevilliers, Toulouse, ou encore Nantes pour protester contre la réforme du Code du travail.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/greve-des-routiers-les-blocages-et-operations-escargots-prevus-7790218927
2017-09-24 22:08:00
http://media.rtl.fr/cache/eW7LZpde5vTWcgelUxjLBA/330v220-2/online/image/2017/0925/7790224078_des-manifestants-menent-une-operation-escargot-sur-l-a2-entre-onnaing-et-valenciennes-ce-lundi-25-septembre.jpg