2 min de lecture Grève

Grève des routiers : Mailly a appris "dans un communiqué" que FO allait manifester

REPLAY - LE GRAND JURY - La fédération FO des transports routiers a appelé à manifester sans solliciter l'aval du premier secrétaire de l'organisation syndicale, un choix défendu par lui-même.

Benjamin Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Jean-Claude Mailly était l'invité du "Grand Jury" Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Les routiers vont bloquer des routes et autres dépôts de carburants lundi 25 septembre pour protester contre la réforme du Code du travail. Ce genre de blocage évoque aux Français, inquiets de ne pouvoir alimenter leurs véhicule en carburant, un souvenir pénible. La fédération Force ouvrière des transports routiers fait partie des syndicats qui ont appelé à manifester, et ce sans s'inquiéter d'obtenir l'aval du premier secrétaire de FO, Jean-Claude Mailly. "J'ai appris qu'elle allait manifester dans un communiqué", explique l'intéressé sur le plateau du Grand Jury dont il est l'invité ce dimanche 24 septembre. 

Une nouvelle qui ne le choque pas outre-mesure. "Force ouvrière, c'est une grande maison de la liberté et on a des statuts qui sont très permissifs", justifie-t-il. Mais sur son avis personnel au sujet de ce mouvement, Jean-Claude Mailly reste assez évasif. "Ils prennent leurs responsabilités, à eux de gérer leur mouvement (...) je ne juge pas", affirme-t-il au sujet de ses militants mobilisés pour le 25 septembre. "Ils ont des mots d'ordre spécifiques que je comprends, qui ne sont pas nouveaux. C'est la fin du congé de fin d'activité, les problèmes liés à la directive détachement, les problèmes de rémunération… Tout cela je comprends très bien. Après, la position globale, on en discutera en fin de semaines dans les instances de l'organisation sur les ordonnances", affirme le leader de Force ouvrière.

À lire aussi
Emmanuel Macron avec son portrait officiel de président de la République Emmanuel Macron
"Pourquoi Macron semble-t-il avoir gagné ?" interroge Olivier Mazerolle

"J'aurais préféré qu'on en discute avant, reconnaît toutefois Jean-Claude Mailly. Ils n'en ont pas discuté, maintenant ils assument." Si ces voix dissonantes donnent l'impression d'une cacophonie au sein de FO, son représentant réplique. "Il y a souvent des expressions comme ça, "oui", "non"... Parfois, de l'extérieur, ça peut donner l'impression d'une organisation qui part dans tous les sens, mais ce n'est pas le cas", tient à rassurer celui qui refuse le terme de "patron" du syndicat. "Je ne suis pas un patron, FO ne fonctionne pas avec un PDG qui donne ses ordres. Je suis le mandaté n°1 de l'organisation", nuance-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Transports Jean-Claude Mailly
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790215060
Grève des routiers : Mailly a appris "dans un communiqué" que FO allait manifester
Grève des routiers : Mailly a appris "dans un communiqué" que FO allait manifester
REPLAY - LE GRAND JURY - La fédération FO des transports routiers a appelé à manifester sans solliciter l'aval du premier secrétaire de l'organisation syndicale, un choix défendu par lui-même.
http://www.rtl.fr/actu/politique/greve-des-routiers-mailly-a-appris-dans-un-communique-que-fo-allait-manifester-7790215060
2017-09-24 14:58:00
http://media.rtl.fr/cache/9-_igRLm2yRmp4wR9y_3xQ/330v220-2/online/image/2017/0924/7790214767_le-premier-secretaire-de-force-ouvriere-jean-claude-mailly-invite-du-grand-jury-dimanche-24-septembre.JPG