1 min de lecture Vieillesse

Ehpad : des députés tirent la sonnette d'alarme sur les conditions de travail

La mission d'information parlementaire, menée par la députée REM Monique Iborra, dresse le portrait d'établissement aux conditions de travail dévastées.

(Illustration)
(Illustration) Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Benjamin Pietrapiana

Quand les établissements d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes (Ehpad), les fameux ehpad, font parler d'eux, c'est très rarement en des termes mélioratifs. La grève des salariées des Opalines, qui a duré quelque 117 jours et touché à sa fin le 28 juillet, est à ce titre emblématique.

Les grévistes dénonçaient notamment les sous-effectifs et les conditions de travail dégradées. "Le soir, vous rentrez chez vous et vous pleurez. Vous avez honte de vous!", avait confié la porte-parole des salariées, Anne-Sophie Pelletier, à l'Humanité

À lire aussi
Une personne âgée (photo d'illustration). faits divers
Dordogne : un homme soupçonné de battre son père handicapé de 76 ans

Le rapport rendu ce mercredi 13 septembre par Monique Iborra, député La République en Marche et vice-présidente de la commission des affaires sociales, abonde dans ce sens : celui du malaise généralisé des Ehpad. Les résultats, publiés à l'issue de 26 auditions menées avec "l’ensemble des acteurs" sont accablants, notamment au sujet des conditions de travail.

Des difficultés de recrutement

Y sont notamment évoquées les conditions de travail du personnel soignant, qualifiées de "particulièrement préoccupantes, tant du point de vue physique que psychologique." En résulteraient alors un taux d’absentéisme de 10% supérieur à la moyenne nationale tandis que les 

"les accidents du travail seraient deux fois supérieurs (...), et même "supérieurs à ceux dans le secteur du BTP". 

La cause de ces situations de travail dégradées et de l'"alourdissement des charges" du personnel soignant serait l’augmentation du niveau de dépendance des résidents. "Aujourd’hui, on accueille dans les Ehpad des personnes de plus en plus âgées (85 ans de moyenne d'âge), qui viennent souvent de sortir d’hospitalisation, qui présentent des problèmes de santé importants, ou ont des problèmes de comportement liés à la maladie d’Alzheimer", a déclaré Monique Iborra au micro d'Europe 1.

Absence de médecins coordonnateurs, pourtant obligatoires, "déficit de formation initiale en gérontologie", "absence d’infirmiers de nuit dans la grande majorité des établissements", recrutements difficiles de personnels, recrutements de "faisant-fonction", "dont la qualification est insuffisante au regard des personnes accueillies"... L'énumération des maux au long des 22 pages du rapport esquisse sans ambiguïté les contour d'un secteur sinistré. 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Vieillesse Santé Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790108763
Ehpad : des députés tirent la sonnette d'alarme sur les conditions de travail
Ehpad : des députés tirent la sonnette d'alarme sur les conditions de travail
La mission d'information parlementaire, menée par la députée REM Monique Iborra, dresse le portrait d'établissement aux conditions de travail dévastées.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/ehpad-des-deputes-tirent-la-sonnette-d-alarme-sur-les-conditions-de-travail-7790108763
2017-09-15 21:49:00
http://media.rtl.fr/cache/p5O_8kwWOljQeVb305PcVA/330v220-2/online/image/2017/0915/7790109945_illustration.jpg