1 min de lecture Société

Éducation : les inégalités se sont creusées depuis 30 ans

Une enquête du Cnesco met en évidence le creusement des inégalités et les limites de l'enseignement prioritaire.

Une classe de collège (illustration)
Une classe de collège (illustration) Crédit : AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Malgré les mesures prises par les pouvoirs publics en matière d'éducation, et notamment en mettant en place un système d'éducation prioritaire depuis 30 ans, les politiques publiques sont impuissantes à lutter contre les inégalités sociales et scolaires au sein de l'école, selon une étude du Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco).

En s'appuyant sur les efforts faits depuis trente ans, l'organisme note que cela "ne marche pas", essayant de comprendre "pourquoi la France est devenue le pays le plus inégalitaire de l'OCDE". Pour un des chercheurs qui a travaillé à la réalisation de l'étude, Georges Felouzis, "le poids de l'origine sociale des élèves sur leur réussite scolaire est bien plus important chez nous que chez nos voisins 'plus comparables' et [ce poids] s'est aggravé sur un temps très court". 

Les effets pervers de l'éducation prioritaire

Plusieurs facteurs sont mis en évidence par les scientifiques, pointant en particulier les "effets pervers" de l'éducation prioritaire. Cette politique, mise en place il y a 35 ans pour désenclaver et rendre plus attractifs les établissements situés dans des zones défavorisées socialement, était conçue comme une mesure provisoire à l'époque, qui pourtant perdure en 2016. Preuve de son ancrage, elle concernait en 2015 près de 20% des élèves de collège, contre 10% en 1982. "Au lieu de lutter contre la ségrégation, on dit qu'on donne plus de moyens, manière de la rendre plus acceptable moralement", a regretté la présidente du Cnesco Nathalie Mons, avant la publication du rapport.

À lire aussi
Un surveillant de prison à Fleury-Mérogis, le 31 octobre 2013 (archives) société
Prisons : "Il y a un manque crucial d'effectifs", dénonce le syndicat Ufap-Unsa


Néanmoins, le Cnesco n'exige pas la fin de cette politique publique, tant que la mixité sociale au sein des établissements reste aussi faible. Depuis la rentrée 2016, plusieurs expériences pour trouver un remède aux inégalités sociales. Mais elles se cantonnent pour l'heure à quelques territoires dits "pilotes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Éducation nationale Enseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785010847
Éducation : les inégalités se sont creusées depuis 30 ans
Éducation : les inégalités se sont creusées depuis 30 ans
Une enquête du Cnesco met en évidence le creusement des inégalités et les limites de l'enseignement prioritaire.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/education-prioritaire-les-inegalites-se-sont-creusees-depuis-30-ans-7785010847
2016-09-27 13:03:00
http://media.rtl.fr/cache/X0Be6dtcJAXOu2E5nIjYTg/330v220-2/online/image/2016/0728/7784256174_une-prof-demissionne-pour-consacrer-sa-carriere-a-chasser-les-pokemon.jpg