Crise agricole : le PDG de Système U s'engage à "payer le litre de lait 34 centimes minimum"

REPLAY / INVITÉ RTL - Au cœur des négociations commerciales de 2016, Serge Papin s'engage auprès des éleveurs à augmenter le coût minimum du litre de lait.

>
Crise agricole : "Nous avons pris des engagements pour le lait qui est vendu en France", déclare Serge Papin Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP Crédit Média : Yves Calvi Télécharger

"Nous avons fait appel aux enseignes de la grande distribution à faire preuve de solidarité, en ne baissant pas les prix lors des négociations commerciales pour 2016", a annoncé jeudi 25 février le premier ministre, Manuel Valls. Pour Serge Papin, président-directeur général de la chaîne de distribution française Système U, cette pression est fondée. "Nous sommes dans une crise agricole dure", déclare-t-il. Il est donc nécessaire d'être "dans la sauvegarde" mais aussi de "s'adapter à un contexte nouveau". Le PDG se dit l'allié de l'agriculture française : "Nous avons pris des engagements pour le lait qui est vendu en France". Les distributeurs doivent se situer sur le marché français, "là où nous pouvons contrôler et faire des choses". 

De ce fait, Système U s'est engagé auprès des éleveurs pour que le litre de lait soit payé 34 centimes d'euros minimum. Il était initialement vendu à 29 centimes. "Nous militons pour que cet accord puisse évoluer même contractuellement", ajoute Serge Papin. Il souhaite un accord qui serait signé à trois. Aujourd'hui, seul le fournisseur signe l'accord. Demain, les représentants des producteurs devraient être présents lors de la signature.

S'il faut faire des prix, au motif de détruire des emplois ou l'agriculture, quel est l'intérêt ?

Serge Papin, PDG de Système U

Pour que ce prix minimum soit respecté, Serge Papin indique une nécessité de transparence. "La situation est suffisamment grave pour qu'il y ait la certitude que le paiement des 34 centimes soit bien fait aux producteurs", précise-t-il. Le PDG fait donc appel aux parties prenantes qui, selon lui, doivent intervenir et contrôler cette transparence. 

La course au prix bas, quant à elle, doit être tempérée. Serge Papin estime que les prix doivent être des prix responsables. "S'il faut faire des prix, au motif de détruire des emplois ou l'agriculture, quel est l'intérêt ?", s'interroge-t-il. Pour ce qui est des négociations, le PDG informe que des chartes d'engagement ont été signées et conclues avec les PME, le 31 décembre dernier et "toutes se sont très bien passées", assure-t-il.  

La rédaction vous recommande
par Yves CalviJournaliste RTL
Suivez Yves Calvi sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782066153
Crise agricole : le PDG de Système U s'engage à "payer le litre de lait 34 centimes minimum"
Crise agricole : le PDG de Système U s'engage à "payer le litre de lait 34 centimes minimum"
REPLAY / INVITÉ RTL - Au cœur des négociations commerciales de 2016, Serge Papin s'engage auprès des éleveurs à augmenter le coût minimum du litre de lait.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/crise-agricole-le-pdg-de-systeme-u-s-engage-a-payer-le-litre-de-lait-34-centimes-minimum-7782066153
2016-02-26 09:25:00
http://media.rtl.fr/cache/wixl5tyZ0w7FSZs9jVtT6g/330v220-2/online/image/2015/0819/7779441807_papin.jpg