2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : "Retrouver une vie normale va prendre du temps", témoigne un rescapé du Bataclan

DOCUMENT RTL - Cet Italien de 45 ans a survécu aux attentats du 13 novembre à Paris. Il se trouvait dans la salle de spectacle du Bataclan où 89 personnes ont trouvé la mort.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Témoignage de Maximiliano, un rescapé du Bataclan le 13 novembre. Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date :
La page de l'émission
Nicolas Burnens et Ludovic Galtier

Le soir du 13 novembre, Maximiliano a vécu l'horreur. Il est l'une des 4.000 victimes des attentats du 13 novembre. Sous ses yeux, 89 personnes venues assister au concert des Eagles of Death Metal ont été abattues par trois jihadistes. 

Les cheveux, courts, grisonnants, cet Italien de 45 ans parle encore avec difficulté trois mois après les attentats. Dans ses rêves, ce miraculé se revoit parfois dans la fosse, entre l'odeur du sang et de la poudre. "La première chose qui me vient à l'esprit, ce sont les corps morts sur le sol et puis le visage de l'un des terroristes qui regardent dans ma direction en tirant sans s'arrêter. Je ne peux pas l'oublier. Physiquement ça va, c'est mentalement le problème. Je ne me sens pas en sécurité dans beaucoup d'endroits. Je cherche souvent une sortie de secours. Retrouver une vie normale va prendre du temps, je dois être patient. C'est la seule chose que je peux faire."

Aucun membre du gouvernement italien ou français n'a essayé de me contacter

Maximiliano, un Italien rescapé des attentats du 13 novembre au Bataclan
Partager la citation

En Italie, ses proches comprennent difficilement ce qu'il a vécu, les démarches administratives et les expertises l'épuisent. Et puis surtout, il se sent abandonné par les autorités. "Tu ne peux compter sur personne. Tu dois tout faire par toi-même. Aucun membre du gouvernement italien ou français n'a essayé de me contacter. Peut-être que je suis simplement une victime parmi les centaines du Bataclan. C'est triste de dire ça mais je pense que c'est la vérité."

À lire aussi
François Hollande serre dans ses bras le frère d'une victime de la prise d'otages de l'Hyper Cacher, dans la synagogue de la Victoire. François Hollande
VIDÉO - L'émouvante étreinte entre François Hollande et le frère d'une victime de l'Hyper Cacher

Cette semaine, Maximiliano est retourné pour la première fois devant le Bataclan qui rouvrira avant la fin de l'année après des travaux de rénovation. Il est resté de longues minutes dans le froid. Une première étape, dit-il, vers sa reconstruction.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Attentats Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781821764
Attentats à Paris : "Retrouver une vie normale va prendre du temps", témoigne un rescapé du Bataclan
Attentats à Paris : "Retrouver une vie normale va prendre du temps", témoigne un rescapé du Bataclan
DOCUMENT RTL - Cet Italien de 45 ans a survécu aux attentats du 13 novembre à Paris. Il se trouvait dans la salle de spectacle du Bataclan où 89 personnes ont trouvé la mort.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-a-paris-retrouver-une-vie-normale-va-prendre-du-temps-temoigne-un-rescape-du-bataclan-7781821764
2016-02-11 08:29:00
https://media.rtl.fr/cache/xTankUH5mVrkDOWR9LmrjA/330v220-2/online/image/2015/1216/7780871941_le-bataclan-un-mois-apres-les-attentats.jpg