Attentat de la rue des Rosiers : un quatrième mandat d'arrêt lancé

INFO RTL - Depuis le 4 août dernier, un mandat d'arrêt international a été délivré contre le quatrième suspect de l'attentat.

La restaurant Jo Goldenberg à Paris où a été perpétré l'attentat de la rue des Rosiers (archives)
Crédit : JOEL ROBINE / AFP
La restaurant Jo Goldenberg à Paris où a été perpétré l'attentat de la rue des Rosiers (archives)

Le quatrième suspect de l'attentat de la rue des rosiers fait l'objet, depuis le 4 août dernier, d'un mandat d'arrêt international délivré par le juge antiterroriste Marc Trévidic. Nizar Tawfiq Mussa Hamada, né en Cisjordanie il y a 54 ans, aurait appartenu au commando des tireurs qui, le 9 août 1982, a tué six personnes et fait 22 blessés dans ce quartier juif de Paris. Actuellement établi à Amman, en Jordanie, Hamada faisait partie du groupe terroriste Abou Nidal, dont plusieurs membres l'ont reconnu sur photographie.

De 1980 à 1983, il était installé en Espagne, notamment chargé de fournir les armes destinées aux "opérations spéciales" de l'organisation terroriste.

Il serait ainsi impliqué dans l'assassinat d'Issam Sartaoui, numéro 2 de l'OLP, abattu à Lisbonne (Portugal) en avril 1983. L'année suivante, son rôle dans une tentative d'attentat sur l'hôtel Intercontinental d'Amman, en Jordanie, lui aurait valu de passer plusieurs années en prison.

Marié depuis quinze ans, Hamada aurait travaillé au sein du programme des Nations unies pour le développement. C'est, en tout cas, ce qu'il indique sur sa page Facebook, nizal.hamada.9.

Une procédure d'extradition du cerveau présumé est en cours

Outre Hamada, trois personnes sont actuellement visées par des mandats d'arrêt internationaux dans le cadre de l'instruction sur l'attentat de la rue des Rosiers. Zouhair Mouhamad Hassan Khalid Al-Abass, alias Amjad Atta, suspecté d'être le cerveau de l'opération, a été arrêté en Jordanie en juin dernier. Une procédure d'extradition, réclamée par la France, est en cours. Walid Abdulrahman Abou Zayed, qui vit en Norvège, et Mahmoud Khader Adra, installé en Cisjordanie, sont eux toujours libres.

Les autorités jordaniennes décideront-elles d'arrêter Hamada, afin qu'une procédure d'extradition puisse être lancée ? Pour l'instant, elles n'ont pas réagi au mandat d'arrêt international qui leur a été délivré. La balle est dans leur camp.

La rédaction vous recommande
par Elisabeth Fleury
Suivez Elisabeth Fleury sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779489308
Attentat de la rue des Rosiers : un quatrième mandat d'arrêt lancé
Attentat de la rue des Rosiers : un quatrième mandat d'arrêt lancé
INFO RTL - Depuis le 4 août dernier, un mandat d'arrêt international a été délivré contre le quatrième suspect de l'attentat.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentat-de-la-rue-des-rosiers-un-quatrieme-mandat-d-arret-lance-7779489308
2015-08-25 05:00:00
http://media.rtl.fr/cache/ckLg0mEfghJSKlgmeNKtGg/330v220-2/online/image/2015/0304/7776878818_la-restaurant-jo-goldberg-rue-des-rosiers-a-paris-ou-a-ete-perpetre-l-attentat-en-198.jpg