1 min de lecture Justice

Attentat à Nice : prison ferme pour l'ex-porte-parole de l'association de victimes

L'ancien porte-parole de l'association "Promenade des Anges" a été condamné à un an de prison ferme pour avoir détourné environ 9.000 euros.

Un mémorial pour les victimes de l'attentat à Nice, le 16 juillet 2016
Un mémorial pour les victimes de l'attentat à Nice, le 16 juillet 2016
Martin Planques
Martin Planques et AFP

L'ancien porte-parole de l'association des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, "Promenade des Anges", a été condamné mercredi 11 octobre à un an de prison ferme pour avoir détourné environ 9.000 euros.

Constituée moins d'un mois après l'attaque au camion bélier qui a fait 86 morts et plus de 450 blessés sur la Promenade des Anglais, l'association avait été prise en main bénévolement par Vincent Delhomel. Le serveur de 50 ans, était poursuivi pour "abus de confiance" et "recel d'escroquerie" pour avoir versé sur son compte la recette d'une vente caritative de brassards au profit de l'association lors du marathon Nice-Cannes 2016 et présenté des notes de frais indues. 

À lire aussi
Une boite de Levothyrox, le médicament pris par les 3 millions de Français malades de la thyroïdes santé
Levothyrox : 365 plaintes déposées, l'Agence de sécurité du médicament perquisitionnée

Le parquet avait requis deux ans d'emprisonnement dont six mois avec sursis, et le tribunal correctionnel de Nice l'a condamné au total à 18 mois de prison, dont six avec sursis. Le procès avait été reporté à deux reprises ces derniers mois, le prévenu se faisant excuser pour motif de santé. L'homme était dépressif et en arrêt maladie depuis l'attentat. Vincent Delhomel travaillait dans un bar situé là où le camion utilisé pour l'attentat a calé et où son conducteur a été abattu par la police. À ce titre, il a été reconnu comme victime psychologique. Propulsé secrétaire général de "Promenade des Anges", il répondait notamment aux sollicitations des médias.

L'association s'est vue allouer 9.600 euros de dédommagement au titre du préjudice matériel et 5.000 euros pour l'atteinte à sa réputation.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Attentat à Nice Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790489522
Attentat à Nice : prison ferme pour l'ex-porte-parole de l'association de victimes
Attentat à Nice : prison ferme pour l'ex-porte-parole de l'association de victimes
L'ancien porte-parole de l'association "Promenade des Anges" a été condamné à un an de prison ferme pour avoir détourné environ 9.000 euros.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentat-a-nice-prison-ferme-pour-l-ex-porte-parole-de-l-association-de-victimes-7790489522
2017-10-12 12:28:36
http://media.rtl.fr/cache/o7F8iOHdyRP5kpGCcwBuhA/330v220-2/online/image/2016/1010/7785201038_un-memorial-pour-les-victimes-de-l-attentat-a-nice-le-16-juillet-2016.jpg