Affaire Société Générale : "Je ne lâcherai pas tant que la vérité n'aura pas éclaté dans ce dossier", garantit Jérôme Kerviel

REPLAY / INVITÉS RTL - La Commission d'instruction de la Cour de révision a remis à plus tard la demande de révision du procès de Jérôme Kerviel contre la Société Générale lundi 21 mars.

Jérôme Kerviel, ex-trader de la Société Générale >
Affaire Société Générale : "Je ne lâcherai pas tant que la vérité n'aura pas éclaté dans ce dossier", garantit Jérôme Kerviel Crédit Image : AFP | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

La Commission d'instruction de la Cour de révision a donc décidé de ne pas décider. Le 21 mars, la justice a remis à plus tard la demande de révision du procès contre la Société Générale, demandée par Jérôme Kerviel. Selon l'avocat de la banque, Me Jean Veil, "il ne fait aucun doute" que la révision sera rejetée à terme. Pour Jérôme Kerviel, il n''y "a absolument aucune surprise dans la mesure où Jean Veil annonçait le délibéré dès ce week-end."

Au micro de RTL, Jérôme Kerviel dit ne pas être "déçu". "C'est un pas de plus vers la vérité. Je suis un peu monomaniaque. Je ne lâcherai pas tant que la vérité n'aura pas éclaté dans ce dossier. Si ça prend quatre ou cinq ans, ça prend quatre ou cinq ans. J'ai tout mon temps. C'est à la fin du match que l'on voit qui a gagné et le match continue pour encore très longtemps. La victoire c'est à la fin qu'on la voit. Aujourd'hui, c'est une étape. Si ça dure 10 ans, je serai encore là…"

De hauts magistrats prennent la parole pour dire que la justice s'est trompée et si elle s'est trompée, elle doit l'admettre

Me David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel

Si la demande de révision du procès a été reportée par la justice, c'est "parce que nous avons déposé trois plaintes pénales contre la Société Générale qui sont en cours d'instruction au pôle financier à Paris et que la Cour de révision décide de voir comment prospère cette instruction avant de se décider à rouvrir ou pas le procès en révision, explique Me David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel. On peut voir une chose très satisfaisante, c'est que de hauts magistrats prennent la parole aujourd'hui pour dire que la justice s'est trompée et que si elle s'est trompée, elle doit l'admettre."

De son côté, Jérôme Kerviel demande "une vraie expertise, une vraie instruction, et qu'on aille voir dans les boîtes mail de mes chefs, (voir) les échanges qu'ils ont pu avoir. Bref, que le dossier soit instruit à charge et à décharge dans la plus grande objectivité."

Un enregistrement de 40 minutes met en cause la Société Générale

Me David Koubbi a évoqué les enregistrements qui montreraient que la Société Générale connaissait l'ampleur des risques pris par le trader et les couvrait. "On est dans une situation plus confortable pour la défense… Le degré de connaissance de la Société Générale ne fait plus l'ombre d'un doute…" Dans cet enregistrement de 40 minutes, Chantal de Leiris, magistrate au parquet de Paris, se confie à Nathalie Le Roy, la policière de la Brigade financière qui avait été en charge de l'enquête. Cet enregistrement corrobore le principal argument de défense de Jérôme Kerviel qui demandait la révision de son procès le 18 janvier.
Déclaré coupable en première instance et en appel, Jérôme Kerviel a été condamné définitivement à cinq ans de prison dont trois ferme en avril 2014, mais la Cour de cassation avait alors rejeté la somme de 4,9 milliards d'euros de dommages-intérêts demandée par la Société Générale, soit l'équivalent de sa perte, en reprochant à la banque d'avoir failli dans ses mécanismes de contrôle.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782472900
Affaire Société Générale : "Je ne lâcherai pas tant que la vérité n'aura pas éclaté dans ce dossier", garantit Jérôme Kerviel
Affaire Société Générale : "Je ne lâcherai pas tant que la vérité n'aura pas éclaté dans ce dossier", garantit Jérôme Kerviel
REPLAY / INVITÉS RTL - La Commission d'instruction de la Cour de révision a remis à plus tard la demande de révision du procès de Jérôme Kerviel contre la Société Générale lundi 21 mars.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-societe-generale-je-ne-lacherai-pas-tant-que-la-verite-n-aura-pas-eclate-dans-ce-dossier-garantit-jerome-kerviel-7782472900
2016-03-21 19:46:00
http://media.rtl.fr/cache/Tl_TmLwbVT8hghguBpB90A/330v220-2/online/image/2015/0518/7778396652_jerome-kerviel.jpg