Affaire Kerviel : "La justice doit lui offrir un procès dont les preuves ne soient pas truquées"

Dans une tribune publiée dans "L'Opinion", un groupe d'avocats, magistrats et députés ont demandé un nouveau procès "pour l'honneur de la justice".

Jérôme Kerviel
Crédit : AFP
Jérôme Kerviel

Jérôme Kerviel a-t-il bénéficié d'une justice équitable ? La question est sur la table à l'heure où de nombreuses révélations viennent relancer une affaire qui ne cesse de faire les unes depuis l'éclatement du scandale en 2008. Depuis huit ans, à aucun moment le rôle de la banque française n'a été mis en cause dans cette affaire malgré de nombreux éléments qui démontrait que la Société générale était bel et bien informée des activités de son ex-trader

Sauf qu'un enregistrement clandestin est venu remettre en cause une théorie que de nombreuses personnes évoquaient déjà. "Quand vous en parlez, tous les gens qui sont un peu dans la finance, ils rigolent, sachant très bien que la Société générale savait. (...) La Société générale savait, savait, c'est évident, évident", expliquait Chantal de Leiris, ancienne vice-procureure du parquet de Paris, à Nathalie Le Roy, policière de la Brigade financière qui était en charge de l'enquête.

Une tribune pour "rejuger Jérôme Kerviel"

Une méthode douteuse et décriée qui met pourtant en lumière un fait déterminant : un membre du parquet affirme que la Société générale n'a cessé de mentir devant les juges et que certains magistrats se seraient associés à ce mensonge. Une position que dénonce Yves Charpenel (premier avocat général à la Cour de cassation), Georges Fenech (député LR et ancien premier juge d'instruction) Hélène Franco (magistrate), Jean de Maillard (premier vice-président adjoint au tribunal de grande instance de Créteil) et Yann Galut (député PS et avocat) dans une tribune signée dans L'Opinion.

La justice doit être irréprochable. Si elle s'est trompée, c'est parce qu'elle a été trompée

"Se tromper de bonne foi est une chose, tromper en est une autre. Le recours qu’a introduit Jérôme Kerviel vise à faire reconnaître que la justice a été induite en erreur par des manœuvres auxquelles elle a pu céder", écrivent les signataires dans la tribune titrée "pour l'honneur de la justice, il faut rejuger Jérôme Kerviel".

Mais alors, où est la vérité ? S'ils affirment de pas la détenir, leur point de vue est affirmé : "La justice doit être irréprochable. Si elle s'est trompée, c'est parce qu'elle a été trompée. Non seulement elle peut le reconnaître, mais elle en a le devoir", écrivant-ils estimant qu'elle devait dorénavant "offrir à Jérôme Kerviel un procès dont les preuves ne soient pas truquées".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782405802
Affaire Kerviel : "La justice doit lui offrir un procès dont les preuves ne soient pas truquées"
Affaire Kerviel : "La justice doit lui offrir un procès dont les preuves ne soient pas truquées"
Dans une tribune publiée dans "L'Opinion", un groupe d'avocats, magistrats et députés ont demandé un nouveau procès "pour l'honneur de la justice".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-kerviel-la-justice-doit-lui-offrir-un-proces-dont-les-preuves-ne-soient-pas-truquees-7782405802
2016-03-16 22:52:00
http://media.rtl.fr/cache/8mbXx3IV4jmvhnyyvin87A/330v220-2/online/image/2014/0904/7774110343_jerome-kerviel.jpg