Sondages de l'Élysée : Claude Guéant mis en examen pour "complicité de favoritisme"

L'ancien ministre de l'Intérieur, sous Nicolas Sarkozy, a été mis en examen dans l'affaire des sondages de l'Élysée pour "complicité de favoritisme".

Claude Guéant était ressorti libre de ses trois jours d'audition à la brigade financière de Paris.
Crédit : AFP
Claude Guéant était ressorti libre de ses trois jours d'audition à la brigade financière de Paris.

L’ex-secrétaire général de l’Élysée était entendu au pôle financier dans l’affaire des sondages de la présidence de la République et des contrats juteux accordés aux conseillers de Nicolas Sarkozy. Au terme de son audition, Claude Guéant a été mis en examen pour "complicité de favoritisme". Le juge a par ailleurs placé Claude Guéant sous le statut plus favorable de témoin assisté pour "complicité de détournement de fonds publics".

Auparavant, Emmanuelle Mignon, ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, ainsi que Patrick Buisson et Pierre Giacometti avaient eux aussi été mis en examen dans cette affaire pour "recel de favoritisme". La polémique des sondages avait éclaté en 2009. 

Claude Guéant impliqué dans deux autres affaires

L'enquête se porte sur les contrats conclus par l'Élysée avec des instituts de sondage ou sociétés de conseil durant la présidence de Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012. La justice s'intéresse notamment aux relations entretenues entre le cabinet Publifact et Patrick Buisson, qui était alors l'un des plus proches conseillers de l'ex-chef de l'État. La polémique avait d'ailleurs démarré en 2009 après la publication d'un rapport de la Cour des comptes épinglant sévèrement la convention Publifact signée en juin 2007 par Emmanuelle Mignon pour l'Élysée. Un contrat que Claude Guéant aurait annoté, selon Le Monde.

Il s'agit d'un nouveau coup dur judiciaire pour Claude Guéant, déjà impliqué dans deux précédentes affaires. L'ancien ministre avait été condamné en novembre 2015 dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur. Il avait alors écopé de deux ans de prison avec sursis, 75.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction d'exercice dans la fonction publique. Claude Guéant est également mis en examen pour faux, usage et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée dans l'affaire des soupçons de financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782021189
Sondages de l'Élysée : Claude Guéant mis en examen pour "complicité de favoritisme"
Sondages de l'Élysée : Claude Guéant mis en examen pour "complicité de favoritisme"
L'ancien ministre de l'Intérieur, sous Nicolas Sarkozy, a été mis en examen dans l'affaire des sondages de l'Élysée pour "complicité de favoritisme".
http://www.rtl.fr/actu/politique/sondages-de-l-elysee-claude-gueant-mis-en-examen-pour-complicite-de-favoritisme-7782021189
2016-02-23 14:23:00
http://media.rtl.fr/cache/4Jz1ZkFq7FEjN2nD2Lx7mw/330v220-2/online/image/2015/0827/7779519083_claude-gueant-etait-ressorti-libre-de-ses-trois-jours-d-audition-a-la-brigade-financiere-de-paris.jpg