2 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : "François Hollande mérite tout sauf des applaudissements", estime Florian Philippot

REPLAY - INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national était présent lors de la messe d'hommage au père Jacques Hamel, durant laquelle le chef de l'État a été applaudi.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Saint-Étienne-du-Rouvray : "François Hollande mérite tout sauf des applaudissements", estime Florian Philippot Crédit Image : Maxime Carignano / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Julien Absalon

L'union nationale n'aura vraiment duré que le temps d'une messe. Au lendemain de l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, la classe politique française s'est rassemblée à Notre-Dame-de-Paris pour rendre hommage au père Jacques Hamel. À la fin de la célébration, des applaudissements ont accompagné François Hollande et le cardinal André Vingt-Trois pendant qu'un fidèle faisait flotter un drapeau français dans la nef.

Un instant rare que relativise toutefois Florian Philippot, lui aussi présent lors de cette cérémonie. "Je peux vous assurer que tout le monde n'était pas non plus debout à applaudir François Hollande. En tout cas, je n'en étais pas. Je n'ai pas fait partie des gens qui l'ont applaudi. J'estime personnellement que François Hollande mérite tout sauf des applaudissements", déclare le vice-président du Front national au micro de RTL. 

Durcir la justice

Guère séduit par le discours du gouvernement prônant cette unité de la nation en réponse au terrorisme, Florian Philippot préfère "sortir du temps des grands mots, des grands discours, des bougies, des slogans et des fleurs" et souhaite désormais que l'on "passe à l'action". Concrètement, il réclame, comme plusieurs élus de l'opposition, une meilleure et plus sévère application de la loi. "On a beaucoup d'armes [juridiques], mais beaucoup ne sont pas utilisées. Quand on voit qu'Adel Kermiche a été remis dehors, sous bracelet électronique, alors qu'il avait déjà violé son contrôle judiciaire et qu'il présentait des signes de radicalisation évidents, c'est tout à fait hallucinant", s'étonne Florian Philippot qui trouve également "effrayant" qu'un Marocain assigné à résidence en Martinique soit actuellement recherché par les autorités.

À lire aussi
L'église de Sain-Étienne-du-Rouvray après l'assassinat terroriste du père Hamel, survenu le 26 juillet 2016 attentats
Saint-Étienne-du-Rouvray : l'un des tueurs était connu de trois services de renseignement

À travers des questions, le numéro deux du Front national réitère ainsi bon nombre des propositions de son parti pour lutter contre le terrorisme. "Ceux qui nous gouvernent ne sont pas prêts à mener cette guerre. Ils la mènent verbalement mais pas concrètement. Comment se fait-il qu'en France, on continue à ne pas avoir de frontières nationales ? (...) Comment se fait-il que nous continuons cette politique d'immigration massive ? Pourquoi ne rétablissons-nous pas immédiatement la double peine ? Pourquoi ne fermons-nous pas cette centaine de mosquées radicales ?", s'interroge-t-il.

"Le comportement de Cazeneuve est indigne"

Également invité à réagir sur les conclusions de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) qui a établi que le dispositif de sécurité à Nice "n'était pas sous-dimensionné" le soir de l'attentat du 14 juillet, Florian Philippot s'est montré très dubitatif en soulignant un possible conflit d'intérêts. "Le débat n'est pas clos. Nous avons l'obligation de savoir exactement ce qui s'est passé. On ne peut pas demander à une autorité subordonnée au ministère de l'Intérieur de faire une enquête sur l'action du ministre de l'Intérieur. Il faudra atteindre le travail de la justice", ajoute l'eurodéputé.

À l'instar de Laurent Wauquiez, qui appelle Manuel Valls et Bernard Cazeneuve à la démission, Florian Philippot réclame le départ du ministre de l'Intérieur. "Le comportement de Bernard Cazeneuve est indigne. Un ministre, c'est un serviteur. Il n'est pas là pour se maintenir coûte que coûte, mais pour servir les Français. S'il n'en est pas capable, alors il doit présenter sa démission", affirme l'élu frontiste en prenant pour exemple les deux ministres belges qui avaient présenté leur démission, refusée, après les attentats de Bruxelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Front national Florian Philippot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784255031
Saint-Étienne-du-Rouvray : "François Hollande mérite tout sauf des applaudissements", estime Florian Philippot
Saint-Étienne-du-Rouvray : "François Hollande mérite tout sauf des applaudissements", estime Florian Philippot
REPLAY - INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national était présent lors de la messe d'hommage au père Jacques Hamel, durant laquelle le chef de l'État a été applaudi.
http://www.rtl.fr/actu/politique/saint-etienne-du-rouvray-francois-hollande-merite-tout-sauf-des-applaudissements-estime-florian-philippot-7784255031
2016-07-28 08:32:00
http://media.rtl.fr/cache/r8x1VP4qB8s_smTFpmGMdA/330v220-2/online/image/2016/0728/7784255007_florian-philippot-invite-de-rtl-le-28-juillet-2016.jpg