Primaire Les Républicains : pourquoi tous les candidats ne pourront pas aller jusqu'au bout

ÉCLAIRAGE - Sept candidats se sont déjà déclarés pour la primaire de la droite et du centre qui aura lieu en novembre 2016. D'autres pourraient les rejoindre. Mais pour se lancer dans la course, il faut remplir certains critères.

Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout

Il commence à y avoir du monde dans les starting-blocks de la primaire de la droite et du centre. Dimanche 14 février, Jean-François Copé était le dernier à annoncer sa candidature, au journal de France 2. L'élection aura lieu les 20 et 27 novembre 2016. À ce jour, sept candidats se sont donc déclarés : Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Copé, Hervé Mariton, Jean-Frédéric Poisson, Nadine Morano et Frédéric Lefebvre. D'autres, comme Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet, pourraient également se présenter. Ce n'est pas pour autant qu'ils iront tous au bout.  

Les candidats ont jusqu'au 9 septembre 2016 pour déposer leur candidature. La campagne commencera le 21 septembre 2016. Pour y participer, la charte de la primaire impose certaines conditions. Les candidats doivent obtenir les parrainages d'au moins 20 parlementaires, de 2.500 adhérents répartis sur un minimum de 15 départements et, enfin, le soutien de 250 élus (maires, conseillers départementaux, etc) répartis sur un minimum de 30 départements.

Certains ont déjà abandonné

Des quotas qui pourraient pénaliser de potentiels futurs candidats comme Nathalie Kosciusko-Morizet. Si elle se déclare candidate, l'ancienne ministre pourrait avoir du mal à réunir les signatures de 20 parlementaires. Certains ont d'ailleurs déjà abandonné. Xavier Bertrand, mal parti dans les intentions de vote fin 2014, a abandonné la course au lendemain des élections régionales de 2015. Quant à Christian Estrosi, qui s'était déclaré candidat en juin 2014, il a lui aussi retiré sa candidature après sa victoire à la tête de la région PACA.

Les règles pour participer à la campagne ne s'arrêtent pas là. Tous les prétendants sont également tenus de s'engager à "soutenir publiquement le candidat à la présidence de la République désigné à l'issue de la primaire et à prendre part à sa campagne". Du côté des finances, le parti Les Républicains fixera prochainement un plafond maximal de dépenses et devrait allouer une somme, encore inconnue, aux candidats. Si une autre formation politique souhaite participer à la primaire, le bureau politique Les Républicains devra valider ou non la demande. Le parti fixera alors ses propres règles permettant à l'un de ses candidats de participer. Ainsi, Jean-Frédéric Poisson, à la tête du parti Chrétien-Démocrate, n'aura pas besoin de réunir le soutien de 20 parlementaires. La liste finale des candidats sera rendue publique au plus tard le 21 septembre 2016, après réception par la Haute autorité de la totalité des déclarations de candidature.

La rédaction vous recommande
par Marie de Fournas
Suivez Marie de Fournas sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781902420
Primaire Les Républicains : pourquoi tous les candidats ne pourront pas aller jusqu'au bout
Primaire Les Républicains : pourquoi tous les candidats ne pourront pas aller jusqu'au bout
ÉCLAIRAGE - Sept candidats se sont déjà déclarés pour la primaire de la droite et du centre qui aura lieu en novembre 2016. D'autres pourraient les rejoindre. Mais pour se lancer dans la course, il faut remplir certains critères.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-pourquoi-tous-les-candidats-ne-pourront-pas-aller-jusqu-au-bout-7781902420
2016-02-15 18:04:10
http://media.rtl.fr/cache/Vzk4C4UOutxf8X0vXOx4BA/330v220-2/online/image/2015/0923/7779822580_nicolas-sarkozy-et-alain-juppe-le-22-novembre-2014-illustration.jpg