Primaire Les Républicains : "Les adversaires d'Alain Juppé essaient de le ramener sur terre", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Le maire de Bordeaux, qui caracole en tête dans les sondages en vue du scrutin de l'automne prochain, est attaqué par ses concurrents.

Alain Juppé, le maire Les Républicains de Bordeaux >
Primaire Les Républicains : "Les adversaires d'Alain Juppé essaient de le ramener sur terre", analyse Alba Ventura Crédit Image : SIPA / BEBERT BRUNO | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

Ça balance pas mal contre Alain Juppé. Ses concurrents à la primaires des Républicains commencent à sortir l'artillerie lourde. À l'instar de François Fillon qui était l'invité du Grand Jury sur RTL, dimanche 20 mars. Ce dernier juge que le maire de Bordeaux a un programme "trop" prudent. Il dit même qu'il a un programme "pépère". Pour rappel, "pépère" c'est le surnom de François Hollande pour dire qu'il est tout mou. Pour enfoncer le clou, François Fillon ne manque pas de rappeler perfidement qu'Alain Juppé a été "le premier ministre de la dissolution".

Vous avez aussi Nathalie Kosciusko-Morizet, qui trouve Alain Juppé un tantinet "macho". Il faut dire qu'il l'a bien cherché : il s'est déclaré ravi que NKM participe à la primaire car cela fait, dit-il, de "la diversité". Quand on a été le premier ministre de "Jupettes", pas toujours bien considérées, on essaie de ne pas aggraver son cas. Passons rapidement sur les sarkozystes qui parient sur l'effondrement d'Alain Juppé quand la campagne aura démarré, et sur Bruno Le Maire, persuadé qu'il battra Juppé en finale parce que lui incarne le "renouveau".

Il y en a un qui ne s'est pas gêné pour moquer Alain Juppé, c'est le maire de Londres Boris Jonhson. "J'ai reçu l'ancien premier ministre français, raconte-t-il. Il est arrivé suivi de son cortège de camarades distingués avec leurs légions d'honneur ! Il  m'a dit qu'il était le maire de Bordeaux. Je pense qu'il l'était aussi quand il était premier ministre, c'est le genre de chose qu'ils font en France". Cela, direz-vous, ça ne vaut pas que pour Alain Juppé.

Alain Juppé n'est pas en zone de danger. Au contraire, il est en zone de confort

Alba Ventura

Être la cible, c'est ce qui arrive à tous les favoris. Rendez-vous compte : Alain Juppé a 20 points d'avance dans les sondages, il est quasiment élu au premier tour de la primaire. Il est presque trop haut. C'est le ball-trap. Forcément, ses adversaires essaient de le ramener sur terre. C'est pour cela qu'il est tout en retenu et assez "prudent". François Fillon a raison : c'est pour cela qu'il n'a pas intérêt à défourailler avec ses rivaux. Alain Juppé n'est pas en zone de danger. Au contraire, il est en zone de confort.

Ses proches disent : "Alain Juppé fait une campagne très premier degré. Il veut être prévisible, il n'entrera pas dans la castagne". Toute la question est de savoir combien de temps ce scénario peut durer ? Est-ce qu'Alain Juppé peut prospérer en survolant le débat, en étant plutôt hors du champ médiatique et sans surprendre ? Ou bien est-il  une valeur sûre qui ne connaîtra pas l'érosion ? C'est une question que l'on va se poser pendant quelques mois encore.

Le carnet du jour

C'est ce lundi 21 mars que Valérie Pécresse, la présidente (LR) de la région Île-de-France, annoncera son plan pour la formation des chômeurs. Un plan ambitieux puisque qu'il va être multiplié par trois : on va passer de 2.000 formations à 6.000. Ce plan sera signé avec Pole emploi, en présence de quelques 300 patrons et syndicalistes. C'est une urgence lorsque l'on sait qu'il y a en Île-de-France 700.000 chômeurs et moins de 10% en formation.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782462543
Primaire Les Républicains : "Les adversaires d'Alain Juppé essaient de le ramener sur terre", analyse Alba Ventura
Primaire Les Républicains : "Les adversaires d'Alain Juppé essaient de le ramener sur terre", analyse Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - Le maire de Bordeaux, qui caracole en tête dans les sondages en vue du scrutin de l'automne prochain, est attaqué par ses concurrents.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-les-adversaires-d-alain-juppe-essaient-de-le-ramener-sur-terre-analyse-alba-ventura-7782462543
2016-03-21 08:26:00
http://media.rtl.fr/cache/TjSm07a5894FL_zCaDYeVg/330v220-2/online/image/2016/0321/7782462790_alain-juppe-le-maire-les-republicains-de-bordeaux.jpg