2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : les propositions sur le numérique vues par les jeunes

REPORTAGE - Que pensent les étudiants des idées numériques des deux candidats à la primaire de la gauche ?

Christophe Pacaud Agnes Bonfillon RTL Grand Soir Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon
>
Télécharger Primaire de la gauche : les propositions sur le numériques vues par les jeunes Crédit Média : Bénédicte Tassart / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

À trois de la présidentielle, le groupe de réflexion du Cercle des Économistes, réunissant une poignée de spécialistes, donne "la parole aux étudiants" dans le cadre d'une opération réalisée dans 11 forums en France. Ces jeunes sont invités à donneur leur avis sur le monde de demain. Mercredi 25 janvier, une réunion avait lieu à Lyon sur le thème du numérique. La grande question était la suivante : "Le digital est-il l'avenir de la prospérité ?". Pour évoquer cette question, les étudiants ont été invités à commenter les propositions sur le numérique des deux finalistes de la primaire de la gauche, Benoît Hamon et Manuel Valls.
La première proposition sur le numérique qui interpelle ces jeunes, c'est la volonté de Benoît Hamon de taxer les robots pour financer son revenu d'existence universel. "Cette mesure là est plutôt de nature à handicaper les entreprises, à l'heure où la robotisation peut permettre de faire repartir la croissance", estime un étudiant peu convaincu.

Faut-il étendre le droit à la déconnexion ?

Autre proposition qui fait réagir : l'objectif de Manuel Valls visant à avoir un quart du CAC 40 qui soit constitué de startups. "Certains startupers (sic), quand ils ont fini leur projet, ils abandonnent la direction de leur startup pour en créer une autre. C'est un autre modèle. Je ne suis pas sûr que ce soit compatible avec l'ambition du CAC 40", s'interroge une jeune femme. "C'est peut-être sur ce levier là qu'il faudrait agir. Non pas pour aider les startups à se lancer, parce qu'elles le font assez bien, mais pour les aider à s'étendre et à créer de l'emploi", avance un étudiant.

À lire aussi
Manuel Valls le 5 juillet 2017 à Paris. Manuel Valls
Manuel Valls ne se voyait pas remporter la présidentielle "cette fois-ci"

Enfin, Benoît Hamon veut généraliser le droit à la déconnexion, permettant à des salariés de ne pas être tenus de consulter leurs mails en dehors de leurs heures de travail. Mais la génération Z est plutôt sceptique. "C'est pas une mauvaise idée. Mais comment on met ça en oeuvre ? Comment va-t-on traquer le chef d'entreprise qui n'a pas donné son droit à la déconnexion ? On va encore grossir le code du Travail", dit, perplexe, un jeune homme.

Étudiants, vous pouvez déposer vos idées sur le site laparoleauxetudiants.fr. Les gagnants seront invités dans la rédaction de RTL et au Journal Inattendu du 8 juillet prochain, organisé aux Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Internet Connecté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786943421
Primaire de la gauche : les propositions sur le numérique vues par les jeunes
Primaire de la gauche : les propositions sur le numérique vues par les jeunes
REPORTAGE - Que pensent les étudiants des idées numériques des deux candidats à la primaire de la gauche ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-les-propositions-sur-le-numerique-vues-par-les-jeunes-7786943421
2017-01-26 22:23:41
http://media.rtl.fr/cache/XOOb1WrUQFMX_3-Ra7xrxA/330v220-2/online/image/2017/0125/7786926922_benoit-hamon-et-manuel-valls-lors-du-debat-de-l-entre-deux-tours.jpg