Primaire de la gauche : Alba Ventura décrypte les enjeux du premier débat

ÉDITO - Pour la journaliste, le premier débat de la primaire de la gauche visera d'abord pour les candidats à "intéresser les électeurs".

Les sept candidats de la primaire de la gauche >
Primaire de la gauche : Alba Ventura décrypte les enjeux du premier débat Crédit Image : AFP | Crédits Média : RTLnet | Durée : | Date :
1/

C'est parti pour le premier débat de la primaire de la gauche avec RTL, TF1 et L'Obs. Les sept candidats s'affronteront ce jeudi 11 janvier à partir de 21 heures. Cela peut paraître banal, mais le principal enjeu de ce rendez-vous qui donne le top départ va être de créer de l'intérêt pour cette primaire. On est dans une campagne ultra-courte, très serrée, très dense : il va y avoir trois débats en une semaine.

Créer de l'intérêt, ce n'est pas une mince affaire quand on voit dans les sondages qu'aucun des candidats aujourd'hui n'est en mesure d'accéder à l'Élysée. C'est la grande différence avec la primaire des socialistes en 2011, et avec la primaire de la droite au mois de novembre où l'on a vu monter la candidature de François Fillon au fil des débats. C'est au premier débat que la dynamique s'est enclenchée pour lui. C'est ce qui  a entraîné cette forte mobilisation. Tout l'enjeu est là : intéresser les électeurs pour qu'ils aillent voter.

Valls s'est plus préparé à être président

Le favori était supposé être l'ancien premier ministre Manuel Valls. Mais il fait une campagne incompréhensible. Il a forcé le trait sur le rassemblement, sur l'unité, sur l'air de "tout ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous sépare". Il est même allé jusqu'à dire que le 49.3 c'était terminé, alors qu'il venait de l'utiliser. D'ailleurs, ce n'est pas lui qui le voulait, on le lui a "imposé" ! Le refrain "j'ai changé", ça ne fonctionne plus. En tout cas, on voit que ce n'est pas la recette pour remplir les salles. L'impression que donne aujourd'hui Manuel Valls c'est de s'être bien plus préparé à être président que candidat.

Arnaud Montebourg, lui, s'était préparé. Mais à affronter François Hollande. Et comme il s'est retrouvé concurrencé par Benoît Hamon sur sa gauche, il a essayé de se recentrer. Et en se recentrant, il a lissé son image.

Une faible mobilisation dévastatrice pour le PS

Benoît Hamon, de son côté, s'était préparé à incarner l'autre PS, pas celui qui a gouverné. Mais à force de vouloir être plus rose vif que les autres, on se perd un peu en conjectures avec son revenu universel, qui finalement n'est plus vraiment universel.

Quant à Vincent Peillon, il ne s'était pas préparé du tout. Il était en Suisse où il donnait des cours de philo. On ne sait pas trop s'il est un candidat sérieux à la présidentielle ou un simple candidat anti-Valls. Cela fait beaucoup d'improvisations.

Pourtant, ce qui se joue est décisif sur l'issue du scrutin. Car s'ils parviennent à intéresser, à mobiliser, ce ne sera pas le même candidat qui ressortira de cette primaire. Ce n'est pas pareil s'il y a un million d'électeurs ou 2,5 millions. Une faible mobilisation pourrait être dévastatrice pour le PS. D'où l'autre enjeu important des débats : faire oublier Mélenchon, et surtout Macron.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786694501
Primaire de la gauche : Alba Ventura décrypte les enjeux du premier débat
Primaire de la gauche : Alba Ventura décrypte les enjeux du premier débat
ÉDITO - Pour la journaliste, le premier débat de la primaire de la gauche visera d'abord pour les candidats à "intéresser les électeurs".
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-alba-ventura-decrypte-les-enjeux-du-premier-debat-7786694501
2017-01-12 11:36:00
http://media.rtl.fr/cache/iTguB-0-cJISU203UzW7jg/330v220-2/online/image/2017/0103/7786572777_les-7-candidats-de-gauche.png