3 min de lecture Primaire Les Républicains

Le duel Juppé-Fillon ne se résume pas à un combat "tisane contre vodka"

À la veille du second tour de la primaire de la droite sonne la fin d'une semaine tendue entre les deux finalistes, François Fillon et Alain Juppé.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Télécharger Le duel Juppé-Fillon ne se résume pas à un combat "tisane contre vodka" Crédit Image : Eric FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Dominique Tenza
Dominique Tenza et Clémence Bauduin

J-1. Dimanche 27 novembre a lieu le second tour de la primaire de la droite. Qui d'Alain Juppé ou de François Fillon sera le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle 2017 ? Épilogue d'une primaire inédite à droite, et fin d'une semaine tendue entre les deux finalistes. Focus sur les programmes des deux candidats. Certains observateurs ont pris l'habitude de dire qu'Alain Juppé contre François Fillon, c'est un peu "tisane" contre "vodka" : d'un côté le remède de grand-mère, pas trop violent, et de l'autre un remontant bien fort qui risque de vous faire mal à la tête. Il est sans doute un peu excessif de résumer les choses de cette façon car, sur de nombreux points, les deux hommes sont identiques. D'ailleurs, avant le premier tour, on ne les avait pas beaucoup entendus s'écharper.

Sur la retraite, Alain Juppé et François Fillon sont tous les deux d'accord : l'âge de départ doit passer de 62 à 65 ans. Même chose pour les allocations chômage : les deux candidats veulent les diminuer et les rendre dégressives. Ils partagent également une autre idée, celle d'augmenter la TVA, mais l'augmentation serait d'un point pour Juppé contre deux points pour Fillon. Autre idée commune : les coupes dans les dépenses publiques et - attention - cela va faire mal : 110 milliards d'économie prévues pour François Fillon, 85 milliards pour Alain Juppé. Tous deux veulent aussi renforcer la politique pénale, en construisant entre autres de nouvelles places de prison. Enfin, un marqueur de la droite, la fin des 35 heures, les met d'accord sur la question de leur suppression, même si Alain Juppé propose d'allonger jusqu'à 39 heures la durée légale de travail, quand François Fillon propose d'atteindre jusqu'à 48 heures. 

Divergences sur l'adoption pour les couples homosexuels

Il y a un sujet, en revanche sur lequel Alain Juppé et François Fillon se sont beaucoup opposés : celui de la fonction publique. Dans ce domaine, François Fillon apparaît nettement plus radical qu'Alain Juppé : en 5 ans, il veut supprimer 500.000 postes de fonctionnaires et faire passer la durée de 35 à 39 heures dans la fonction publique dès l'année prochaine, sans pour autant augmenter les salaires, ce qui veut dire 39 heures payées 35, "tout simplement irréaliste" estime Alain Juppé. Le Maire de Bordeaux propose, lui, de supprimer 250.000 fonctionnaires - deux fois moins donc - et souhaite une négociation pour allonger la durée du temps de travail...

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Il y a donc deux visions, deux façons d'aborder les choses, plus "en douceur" avec Alain Juppé, beaucoup plus "radicale" avec François Fillon. Les questions de société ont été particulièrement utilisées lors de cet entre-deux-tours. On les a entendus parler "d'avortement" : aucun des deux n'entend revenir sur la loi Veil pour le droit à l'IVG, bien que les ultras catholiques qui soutiennent François Fillon tentent de faire pression. Alain Juppé considère, lui, que l'IVG est un droit fondamental, alors que François Fillon y est opposé pour des convictions religieuses. Il s'agit donc plus de questions personnelles, mais ni l'un ni l'autre ne souhaite toucher à l'avortement.

En revanche, sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels, les deux candidats ont de vraies différences : Alain Juppé estime lui que la loi est passée, qu'elle est maintenant acceptée par les Français, et qu'il ne sert rien de revenir dessus. Ce n'est pas l'avis de François Fillon, qui a promis de son côté de réécrire la loi et de revenir sur "l'adoption plénière pour les couples homosexuels" : un enfant ne pourra plus avoir deux papas ou deux mamans, mais obligatoirement un père et une mère.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains François Fillon Alain Juppé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785985488
Le duel Juppé-Fillon ne se résume pas à un combat "tisane contre vodka"
Le duel Juppé-Fillon ne se résume pas à un combat "tisane contre vodka"
À la veille du second tour de la primaire de la droite sonne la fin d'une semaine tendue entre les deux finalistes, François Fillon et Alain Juppé.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-le-duel-juppe-fillon-ne-se-resume-pas-a-un-combat-tisane-contre-vodka-7785985488
2016-11-26 12:30:53
http://media.rtl.fr/cache/0G0UIkRsAk6-TE4gXHSHXA/330v220-2/online/image/2016/1124/7785947978_alain-juppe-et-francois-fillon-pendant-une-interruption-du-debat-jeudi-17-novembre.jpg