Primaire à gauche : Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis se "chatouillent" sur Twitter

Le tweetclash entre la coprésidente du groupe écologiste à l’Assemblée nationale et le premier secrétaire du Parti socialiste traduit un imbroglio sur la question de la primaire à gauche.

Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis
Crédit : Montage RTL - AFP / STEPHANE DE SAKUTIN / XAVIER LEOTY
Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis

Si la nécessité d'une primaire semble avoir convaincu l'ensemble de la gauche, force est de constater que les malentendus persistent de part et d'autre de la branche politique. Jean-Christophe Cambadélis et Cécile Duflot l'ont démontré ce mardi 2 février sur Twitter, rivalisant de piques par messages interposés. "Il y a un truc qui te grattouille quelque part Jean-Christophe ?", s'est ainsi permise de demander l'ancienne ministre du Logement au premier secrétaire du Parti socialiste. Ce dernier l'avait ouvertement nommée parmi les opposants à une candidature de François Hollande à la primaire.

Interrogé à ce sujet sur RFI, le député de Paris a rappelé les conditions nécessaires, selon lui, au bon déroulement de la primaire. Ainsi, Jean-Christophe Cambadélis a rappelé qu'il souhaitait une primaire de toute la gauche. Mais ce dernier a poursuivi en tapant sur les doigts de Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon et enfin de Cécile Duflot, qu'il présentait comme opposés au projet. La coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale n'a visiblement pas apprécié d'être assimilée à ces opposants, compte-tenu de sa position exprimée dans les médias depuis plusieurs semaines.

"Ce qui me chatouille, c'est que je n'ai pas encore vu ta déclaration pour une primaire de toute la gauche avec François Hollande", a rétorqué ce dernier, dans une référence à la pièce de théâtre de Jules Romain, Knock ou Le Triomphe de la médecine. Mais le dialogue vire au quiproquo, puisque tous les deux tombent d'accord sur l'importance d'une primaire pour l'ensemble de la gauche, dans laquelle François Hollande serait, pour tous les deux, le bienvenu, comme l'a rappelé Cécile Duflot dans sa réponse.

"Ça fait deux fois que je t'écris le contraire", s'est emportée l'ancienne ministre. Cette dernière considère néanmoins que François Hollande "ne peut pas être le candidat de la gauche". Si le consensus autour d'une primaire semble prendre forme à gauche, les dissensions entre les différents partis laissent présager que le chemin vers l'élection d'un candidat ne sera pas de tout repos.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781667250
Primaire à gauche : Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis se "chatouillent" sur Twitter
Primaire à gauche : Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis se "chatouillent" sur Twitter
Le tweetclash entre la coprésidente du groupe écologiste à l’Assemblée nationale et le premier secrétaire du Parti socialiste traduit un imbroglio sur la question de la primaire à gauche.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-a-gauche-cecile-duflot-et-jean-christophe-cambadelis-se-chatouillent-sur-twitter-7781667250
2016-02-02 16:45:00
http://media.rtl.fr/cache/L-vTFYzq20dg-WOGtcW12Q/330v220-2/online/image/2016/0202/7781667417_cecile-duflot-et-jean-christophe-cambadelis.jpg