7 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Johnny, Dalida... les préférences culturelles des candidats

De Nathalie Arthaud à Emmanuel Macron en passant par Marine Le Pen, les prétendants à l'Élysée ont dévoilé les lectures, tableaux, artistes qui les inspirent.

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon
Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon Crédit : AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Barbara, Rabelais, mais aussi Kery James... Le panier culturel des candidats à la présidentielle regorge de surprises. Le Journal du Dimanche a questionné chaque candidat - François Asselineau n'a pas répondu - sur les livres, auteurs, chansons, films qui les inspirent. On y découvre un Jacques Cheminade adepte de rap, un Jean-Luc Mélenchon amateur d'Un Gars une fille ou un Philippe Poutou friand de punk.

Ce tour d'horizon des préférences artistiques de chacun donne un aperçu, sous un nouveau spectre, de la ligne culturelle que défendra le prochain résident de l'Élysée. Le ministère de la Culture sera-t-il influencé par les goûts du prochain chef de l'État ? Rien n'est moins sûr, mais les Français, eux, peuvent désormais s'identifier aux aspirants présidents en fonction de leurs choix musicaux ou cinématographiques, faute parfois de se retrouver dans leurs programmes.

Nathalie Arthaud : "Un Village français" et Amy Winehouse

Connaissez-vous l'auteure américaine Tracy Chevalier ? Si oui, vous voilà un point commun avec la candidate de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud, qui affectionne tout particulièrement son roman La Jeune Fille à la perle. Côté peinture, la candidate cite également La Jeune Fille à la perle, tableau de Vermeer cette fois.

À lire aussi
Emmanuel Macron en campagne en 2017. Emmanuel Macron
Présidentielle 2017 : 4 donateurs d'Emmanuel Macron signalés au fisc

En termes de séries, celle-ci confie avoir une préférence pour la série française Un Village français, qui raconte l'Occupation allemande à travers les histoires des habitants d'une petite commune du Jura. Son film fétiche n'est autre que le road movie de Ridley Scott, Thelma et Louise (1991). Enfin dans ses oreilles, c'est la voix soul d'Amy Winehouse, disparue en 2011, que la candidate se plaît à écouter.

Jacques Cheminade : Kery James et Rabelais

Difficile de choisir un livre pour Jacques Cheminade, qui s'en remet à toute l'œuvre de François Rabelais, mais avoue une préférence pour Le Quart Livre (1552) dans lequel on retrouve les aventures de Pantagruel et Panurge. Côté peinture, le candidat qui propose de "se libérer de l'occupation financière" reste, comme Nathalie Arthaud, dans le mouvement baroque, en affichant une préférence pour les portraits de Rembrandt, "en particulier son autoportrait en vieil homme". 

Le candidat place La Règle du jeu au sommet de ses films favoris. Ce grand classique de Jean Renoir (1939) fait figure de roc pour les amateurs du septième art et les critiques du genre. En termes de séries, c'est le franc-parler de la Capitaine Marleau, dans la série éponyme, qui obtient sa préférence. Côté chanson Jacques Cheminade crée la surprise : s'il évoque le grand "Jean Ferrat chantant Aragon", il confie aussi un intérêt pour Stromae ou... pour le rappeur français Kery James.

Nicolas Dupont-Aignan : Columbo, Malraux et Barbara

Les Chênes qu'on abat... n'est pas qu'un vers de Victor Hugo, et Nicolas Dupont-Aignan le sait bien : son livre préféré est l'ouvrage du même nom - emprunté au poème -, écrit par André Malraux en 1971. L'auteur y narre sa rencontre, à Colombey-les-deux églises, avec un Charles de Gaulle retiré de la vie politique depuis sa démission en avril 1969. 

Côté séries, exit Netflix pour le candidat de Debout la France : un bon vieux Columbo lui apporte le meilleur divertissement. Le film qu'il dit apprécier le plus est La Vie et rien d'autre de Bertrand Tavernier (1989), qui avait valu en son temps le César du Meilleur Acteur à Philippe Noiret. La voix de la bouleversante Barbara anime également le candidat qui, pour la peinture, reconnaît un intérêt pour le fauvisme d'Henri Matisse.

François Fillon : "2001, l'Odyssée de l'espace" et Sting

La préférence littéraire de François Fillon va à deux livres qui selon lui "éclairent notre temps" : les Mémoires d'espoir de Charles de Gaulle et 1984 de George Orwell. "Mais si nous parlons d'auteur, j'avoue volontiers que j'ai lu presque tous les romans de John Le Carré", ajoute le candidat Les Républicains. En termes de séries, celui-ci se range derrière l'américaine 24 Heures chrono. 

Celui qui considère 2001, l'Odyssée de l'espace comme "le plus grand film de tous les temps" n'est pas insensible à la peinture de Claude Monet qui selon lui "a changé notre regard sur le monde", ni aux œuvres du mouvement Quattrocento, dès lors qu'on y voit des paysages toscans. Un peu de rock dans la vie du candidat : François Fillon voue une admiration à Sting "et ce depuis Police jusqu'à aujourd'hui".

Benoît Hamon : "Apocalypse Now" et "The Young Pope"

Les beaux jours approchent, de quoi rappeler à Benoît Hamon son livre fétiche : L'Été, d'Albert Camus. Peut-être en accompagne-t-il la lecture d'une mélodie de Keith Jarrett, le pianiste qu'il cite comme son artiste préféré. Enfin un peu de modernité dans les séries, après les choix de François Fillon et Nicolas Dupont-Aignan un tantinet classiques : Benoît Hamon dit avoir particulièrement apprécié la première saison de The Young Pope dans laquelle Jude Law incarne l'inclassable pape Pie XIII. Le candidat du parti socialiste devra, comme les autres fans, patienter jusque 2019 pour découvrir la suite de la série, actuellement en développement. 

Au musée, les peintures du Caravage ne laissent pas Benoît Hamon insensible. Enfin, son film favori est Apocalypse now, le grand classique de Francis Ford Coppola, primé à Cannes en 1979.

Jean Lassalle : "Desperate Housewives" et Gilbert Bécaud

La rue fictive de Wisteria Lane n'a pas de secrets pour Jean Lassalle : le candidat qui se propose de "retaper la France" a pour série fétiche Desperate Housewives. Dans sa bibliothèque, Les raisins de la colère de John Steinbeck, Le Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas et Des Grives aux loups, roman régionaliste de Claude Michelet, trônent en bonne place, non loin d'un autre livre que le "candidat berger" cite dans ses favori : La Parole donnée de... Jean Lassalle - un peu d'autopromotion n'a jamais fait de mal. 

Côté peinture, les géants Michel-Ange et Leonard de Vinci ont sa préférence. Amateur de westerns et notamment de l'oeuvre de l'Italien Sergio Leone, Jean Lassalle se dit attaché à de nombreux chanteurs du siècle passé, les célèbres Marcel Amont, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Marie Laforêt et Bourvil.

Marine Le Pen : "Downton Abbey" et Dalida

Marine Le Pen n'affectionne pas seulement les Britanniques pour le Brexit, mais aussi pour leur série Downton Abbey. Elle raconte l'histoire de la famille Crawley et de ses domestiques au début du XXe siècle. La Légende dès siècles, un recueil de poèmes que Victor Hugo a écrits sur plus de vingt ans. En termes de 3e art, la candidate du Front national affectionne Sandro Botticelli, figure de la Renaissance italienne. 

Au cinéma, elle succombe à la jeunesse de Brad Pitt dans Rencontre avec Joe Black de Martin Brest (1998). Enfin chez les disquaires, elle se laissera tenter par Bambino ou Laissez-moi danser, des titres de l'une de ses chanteuses préférées, Dalida.

Emmanuel Macron : René Char, Johnny et "Les Tontons flingueurs"

Demandez-lui d'indiquer son livre préféré, et Emmanuel Macron succombe à l'un des plus grands défauts qui lui sont reprochés : l'absence de choix. "Question difficile, lance le candidat d'En Marche ! aux journalistes du JDD. J’aime autant Stendhal que Camus, Gide que Rimbaud". Toutefois le candidat, passionné de littérature, dit "placer très haut" Fureur et Mystère, un recueil de René Char publié en 1948. Emmanuel Macron est le seul candidat à ne pas visionner de séries, se méfiant, dit-il, de leur "effet addictif". 

En peinture, il se plaît à contempler Les Demoiselles d’Avignon de Pablo Picasso (1907). Dans ses choix de film, là encore, Emmanuel Macron peine à trancher : ce sera La Symphonie Pastorale de Jean Delannoy - première Palme d'Or de l'histoire du festival de Cannes (1946) - ou les mythiques Tontons Flingueurs de Georges Lautner (1963). Dans sa discothèque, le candidat "assume des goûts très classiques", de Charles Aznavour, à Johnny Hallyday en passant par Léo Ferré.

Jean-Luc Mélenchon : "Un Gars une fille", Mozart et Picasso

Chouchou, Loulou et... Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de "La France insoumise" se dit amateur de la série Un Gars une fille, diffusée de 1999 à 2003. En littérature, celui-ci penche pour la science-fiction. Il nomme Abattoir 5 ou la Croisade des enfants, de l'Américain Kurt Vonnegut (1969), favori de ses livres. L'auteur y raconte l'histoire de Billy Pèlerin, qui voyage dans plusieurs époques en même temps. Jean-Luc Mélenchon partage avec Emmanuel Macron un intérêt pour Picasso. 

Au cinéma, il penche là encore pour la science-fiction, avec Blade Runner de Ridley Scott (1982) et s'est ému devant Out of Africa de Sydney Pollack (1986). La playlist du candidat insoumis va du rock au classique, de Jerry Lee Lewis "pour Great Balls of Fire", à Mozart.

Philippe Poutou : Chaplin et de la musique punk

La lecture favorite de Philippe Poutou se trouve dans le livre Mon Traître (2007) du journaliste et écrivain Sorj Chalandon, même si celui-ci dit également apprécier l'œuvre entière d'Erich Maria Remarque, écrivain américain naturalisé en 1947 après avoir été déchu de sa nationalité allemande. Côté séries, le synopsis de celle qu'il a choisi renvoie étrangement à une thématique très... présidentielle : Philippe Poutou a succombé au suspense de Baron Noir, qui devrait d'ailleurs voir sa deuxième saison tournée durant la présidentielle 2017. 

De la modernité, toujours, concernant l'art pictural : c'est au mystérieux street-artist Banksy que le candidat adresse sa préférence. De la modernité, il en est question toujours dans le film Les Temps modernes de Chaplin (1936), repère historique de l'industrialisation dans le cinéma mondial. Attention, les dernières lignes de cet article peuvent surprendre : le titre préféré de Philippe Poutou se nomme Salut à toi, de Bérurier Noir, célèbre groupe punk français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Benoît Hamon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787839508
Présidentielle 2017 : Johnny, Dalida... les préférences culturelles des candidats
Présidentielle 2017 : Johnny, Dalida... les préférences culturelles des candidats
De Nathalie Arthaud à Emmanuel Macron en passant par Marine Le Pen, les prétendants à l'Élysée ont dévoilé les lectures, tableaux, artistes qui les inspirent.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-johnny-dalida-un-gars-une-fille-les-preferences-culturelles-des-candidats-7787839508
2017-03-27 18:25:00
http://media.rtl.fr/cache/DNJcoPOpJ940tfU75FlBUg/330v220-2/online/image/2017/0210/7787182424_marine-le-pen-francois-fillon-emmanuel-macron-jean-luc-melenchon-et-benoit-hamon.jpg