PNR : "Il faut qu'évolue l'idée d'un FBI européen", explique Yannick Jadot

REPLAY /INVITÉ RTL - Le député européen écologiste Yannick Jadot souhaiterait une collaboration étroite entre les services de renseignement européens.

>
PNR : "Il faut que qu'évolue l'idée d'un FBI européen", explique Yannick Jadot Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP Crédit Média : Julien Sellier,Christelle Rebière Télécharger

Les attentats de Bruxelles survenus le mardi 22 mars ont eu des échos dans la classe politique française. Le bilan provisoire qui fait état de 31 victimes et 300 blessés a ravivé le débat sur le PNR (Passenger Name Record), un fichier des passagers européens qui permettrait de lutter contre le terrorisme. Dix-neuf types de données, telles que le nom, les coordonnées, les dates de voyage, l'itinéraire, le moyen de paiement ou la nature des bagages seraient récoltées. "À mon tour, je le dis : il est temps de l’adopter. Et je le dis notamment aux groupes socialistes et écologistes du Parlement européen : chacun doit prendre ses responsabilités (… ) on a assez perdu de temps sur cette question", a déclaré Manuel Valls mardi 22 mars à l'Assemblée nationale. Suffisamment rare pour être noté : les déclarations fermes du Premier ministre ont été accueillies par des applaudissements de l'opposition. Mais pas ceux de Yannick Jadot, député européen et militant écologiste français.

"Est-ce que Manuel Valls demande à l'Assemblée nationale ou au Sénat de voter des lois anticonstitutionnelles ? Non !" constate Yannick Jadot, qui rappelle que la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a estimé que certaines dispositions de cette directive ne respectaient pas le droit européen. Mais maintenant que le Parlement a obtenu le respect du droit, notamment une directive sur la protection des données personnelles, "il est probable que le Parlement vote le texte".

FBI européen

Selon lui, le problème est ailleurs. "Est-ce que ce PNR est la solution miracle à la lutte antiterroriste européenne ?", interroge le député européen. Yannick Jadot fait remarquer que la loi coûtera un milliard d'euros à l'Europe. Les services de renseignement sont déjà submergés par les informations et les données : "Est-ce que l'objectif est de créer des masses d'informations sur tous les passagers ou de donner plus de moyens humains, d'intelligence contre les personnes déjà identifiées ?"

L'urgence serait plutôt de "renforcer les moyens de traitement de l'information sur les suspects déjà identifiés". Plutôt que le PNR, le souhait du militant écologiste serait que l'Europe développe une coopération entre les services de renseignements européens : "Je me bats pour qu'il y ait une coopération beaucoup plus forte, qu'évolue l'idée d'un FBI européen", explique Yannick Jadot, qui regrette que les chefs d'État et les  Premiers ministres freinent la collaboration des 28.

La rédaction vous recommande
par Julien SellierJournaliste RTL
Suivez Julien Sellier sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782527263
PNR : "Il faut qu'évolue l'idée d'un FBI européen", explique Yannick Jadot
PNR : "Il faut qu'évolue l'idée d'un FBI européen", explique Yannick Jadot
REPLAY /INVITÉ RTL - Le député européen écologiste Yannick Jadot souhaiterait une collaboration étroite entre les services de renseignement européens.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pnr-il-faut-que-qu-evolue-l-idee-d-un-fbi-europeen-explique-yannick-jadot-7782527263
2016-03-24 14:22:00
http://media.rtl.fr/cache/75fQdMKufyVSIbvO97OT2w/330v220-2/online/image/2016/0324/7782527413_yannick-jadot-depute-ecologiste-europeen-a-paris-le-2-mars-2016.jpg